Accueil » Actualité » Les CPUs EPYC 9004 ‘changent la donne aussi pour l’environnement’ selon AMD

Les CPUs EPYC 9004 ‘changent la donne aussi pour l’environnement’ selon AMD

Cette 4e génération pourrait permettre d’économiser chaque année l’équivalent de la consommation de 400 000 foyers américains.

Le 10 novembre, AMD a présenté ses processeurs EPYC de 4e génération, les EPYC 9004, nom de code EPYC Genoa. L’entreprise a souhaité revenir sur une de leur particularité, leur côté “écolo”, en adressant un communiqué qui les présente comme “la solution pour centres de données la plus durable du monde”. Selon AMD, les EPYC 9004 représenteraient carrément “une série de processeurs destinée à changer la donne, non seulement pour les centres de données, mais aussi pour l’environnement”. En outre, la société propose un horodatage des moments clés de la conférence (celle-ci dure 1h45 environ).

Image 1 : Les CPUs EPYC 9004 'changent la donne aussi pour l’environnement' selon AMD
© AMD

L’entreprise explique : “Les processeurs AMD EPYC de quatrième génération proposent jusqu’à 96 cœurs dans un seul processeur, ce qui peut permettre aux clients de déployer des serveurs moins nombreux et plus puissants pour continuer de répondre à leurs besoins en calcul. Ces processeurs pour centre de données sont hautement efficaces et peuvent offrir jusqu’à 2,8 fois plus de performances que la concurrence, tout en consommant 54 % d’énergie en moins.”

AMD équipe désormais 101 des supercalculateurs les plus performants

L’équivalent de la consommation de 400 000 foyers

AMD détaille : “Pour mettre cela en perspective, nous avons examiné un million de serveurs déployés dans des centres de données on-prem aux États-Unis aujourd’hui. Imaginez un instant que ce million de serveurs soient tous équipés de processeurs Intel Ice Lake 8380. Pour générer la même puissance de calcul, il suffirait de 318 000 serveurs basés sur des processeurs AMD EPYC 9654 de quatrième génération. Cela fait environ 680 000 serveurs de moins avec des processeurs EPYC 96 cœurs de quatrième génération.

De manière plus concrète, cela signifie que vous économiseriez jusqu’à 4,3 milliards de kWh par an (soit l’équivalent de 400 000 foyers américains par an) et réduiriez les émissions de CO2 de 2,2 millions de tonnes, soit l’équivalent de 2,4 millions d’hectares de forêt nécessaires pour éliminer l’équivalent de CO2 de l’atmosphère. C’est à peu près la taille du parc national de Yellowstone aux États-Unis.”

Les systèmes AMD dominateurs dans la liste Green500

Nous n’avons pas les données et encore moins les compétences pour confirmer ou infirmer toutes ces allégations. En se basant sur la liste Green500, qui effectue un classement objectif des supercalculateurs les plus efficaces énergétiquement parlant, sept des dix systèmes les plus efficients embarquent effectivement des puces AMD. Certes, la première place est désormais occupée par le supercalculateur Henri, mêlant CPU Intel et cGPU NVIDIA, mais c’est un système incomparablement plus modeste.

Les moments clefs de la présentation

Enfin, concernant la présentation, AMD a renseigné des horodatages pour les moments clés :

  • 00:05:25 – 00:07:36 – Qu’est-ce que la quatrième génération d’AMD EPYC ?
  • 00:19:02 – 00:20:35 – Pourquoi EPYC est important pour la consommation d’énergie dans les centres de données.
  • 00:45:07 – 00:45:45 – EPYC a déjà battu plus de 300 records mondiaux de charge de travail, dans les domaines de la gestion des données, de l’infrastructure, de l’ingénierie/technique et des applications professionnelles.
  • 00:50:17 – 00:51:36 – Avantages de la consolidation de l’infrastructure. 67% de serveurs en moins, 52 % de puissance en moins, 40 % de réduction des CAPEX et 61 % de réduction des OPEX.
  • 00:51:40 – 00:53:47 – Avantages de l’efficacité énergétique en termes de développement durable.

Source : communiqué AMD