Accueil » Actualité » L’Europe veut produire son propre processeur

L’Europe veut produire son propre processeur

Si la Chine y parvient, pourquoi pas l’Europe ?

Image 1 : L’Europe veut produire son propre processeur

À la fin de l’année dernière, l’Union européenne a annoncé un projet ambitieux. Il s’agit d’un plan d’investissement massif pour s’équiper en supercalculateurs exaflopiques. La feuille de route vise des supercalculateurs pré-exascale d’ici 2020, exascale vers 2022 et 2023, puis post-exascale en 2026 et 2027. Au total, 2,7 milliards d’euros pourraient être débloqués.

Un projet sur plusieurs années

Ce programme nommé Horizon 2020 implique 89 projets et 1350 partenaires. Parmi ceux-là, le plus emblématique est l’European Processor Initiative (EPI). Son objectif est de fabriquer des processeurs à basse consommation d’énergie et un accélérateur. Concurrencer les américains semblait utopique il y a quelques années. Mais la Chine, avec son supercalculateur TaihuLight, a prouvé le contraire. Pour y parvenir, l’Union a rassemblé plusieurs sociétés de différents pays au sein d’une entreprise commune baptisée EuroHPC. Celle-ci vient de livrer ses premiers projets architecturaux.

Elle rassemble 23 partenaires, dont Atos, le CEA, le Barcelona Supercomputing Center (BSC), l’institut Fraunhofer, STMicroelectronics, ainsi que plusieurs constructeurs automobiles. L’EPI prévoit de construire un microprocesseur européen utilisant l’architecture RISC-V, des composants FPGA et ARM intégrés. On attend un modèle pour un système pré-exascale en 2021, et une version améliorée pour l’exascale en 2023. Enfin, en 2025, les équipes souhaitent combiner processeur et accélérateur.

Jean-Marc Denis, le président du conseil d’administration de l’EPI, a déclaré : « l’EPI apportera des technologies clés au nouveau plan stratégique européen HPC pour un écosystème indépendant et innovant de calcul et de données haute performance ». Bien sûr, l’Europe souhaite également utiliser ses innovations à d’autres fins. Par exemple, pour des processeurs made in Europe dans les smartphones et les ordinateurs…