Accueil » Actualité » MSI prétend que la DDR5 va coûter 60 % plus cher que la DDR4

MSI prétend que la DDR5 va coûter 60 % plus cher que la DDR4

En tout cas, pendant au moins les deux premières années de commercialisation.

Concernant la mémoire DDR5, Corsair nous a déjà prévenus que les barrettes risquaient de chauffer ; MSI nous fait une autre révélation, cette fois au sujet des prix : il faudrait s’attendre à une hausse des tarifs de 50 à 60 %.

Image 1 : MSI prétend que la DDR5 va coûter 60 % plus cher que la DDR4

Dans un article de blog titré « All You Need to Know about DDR5 Memory Modules », Sara Lin écrit, dans le chapitre « Coût des mémoires DDR5 et DDR4 », les phrases ci-dessous, traduites : « Historiquement, les nouvelles technologies de mémoire ont toujours entraîné un surcoût de 30 à 40 % par rapport à la génération précédente. Cependant, cette fois-ci, la DDR5 comprend des composants supplémentaires qui ont encore fait grimper les coûts. Par conséquent, nous nous attendons à majoration de 50-60% par rapport à la DDR4 au lancement ».

L’auteure estime toutefois que les prix se rééquilibreront d’ici deux ans : « Il faut généralement environ 2 ans pour atteindre la parité de prix avec les générations précédentes, et nous nous attendons à ce que la tendance soit la même avec les modules DDR5 ».

Image 2 : MSI prétend que la DDR5 va coûter 60 % plus cher que la DDR4

Autant annoncer le pire…

Bien sûr, quel que soit le secteur, les nouvelles technologies sont rarement bon marché ; la mémoire n’est pas épargnée. Concernant les « composants supplémentaires » évoqués dans l’article, cela fait notamment référence au fait que les barrettes DDR5 gèrent directement la tension à la place de la carte mère.

Pour l’instant, difficile de confirmer ou d’infirmer les dires de MSI, puisque si plusieurs marques ont certes annoncé leurs kits DDR5, rares sont celles qui ont communiqué les prix. D’après nos confrères de Tom’s Hardware US, avec le peu d’informations dont nous disposons, nous serions plutôt sur une hausse des tarifs de 30 % , bien loin des 60 % suggérés par MSI.

Si les tarifs restent incertains, nous constatons par contre que très peu de fabricants renseignent une durée de garantie ; pour ceux qui le font, la durée n’excède pas 3 ans.

Bref, ceux qui souhaitent passer rapidement à la DDR5 à l’occasion du lancement de la plateforme Alder Lake d’Intel sont prévenus : ils risquent de payer cher des barrettes couvertes par des durées de garantie peu étendues. Heureusement, l’acquisition d’une puce de douzième génération n’imposera pas de passer à la DDR5 étant donné que beaucoup de cartes mères, y compris sur chipset Z690, restent en DDR4.