Accueil » Test » Test : analyse complète des performances de la 4G Box de Bouygues

Test : analyse complète des performances de la 4G Box de Bouygues

2 : Limitation et options cachées 3 : Tests: débits et bandes de fréquence 4 : Antennes externes, conso des données 5 : Offres concurrentes et conclusion

L’offre 4G et la Box de Bouygues

Image 1 : Test : analyse complète des performances de la 4G Box de Bouygues

Il y a quelques semaines, Bouygues Telecom lançait enfin son offre d’accès à Internet en 4G « fixe » à 29,99 euros (location du matériel en sus), destinée en priorité aux zones rurales ne profitant pas du (très) haut débit, mais à portée d’une des antennes 4G de l’opérateur. A la rédaction de Tom’s Hardware, nous avons la chance d’avoir un ermite qui réside justement dans une de ces zones, avec une connexion ADSL anémique, et avec aucune offre FTTH de prévue avant… 2030. Bref, l’endroit idéal pour tester l’offre 4G Box de Bouygues, loin des grandes villes et des tests théoriques en laboratoire.

Image 3 : Test : analyse complète des performances de la 4G Box de Bouygues

Bouygues 4G Box

29,99€ > Bouygues

De la 4G pour Internet uniquement

Avant d’aller plus loin, il faut déjà savoir que cette offre se veut « single-play » : Bouygues Telecom la propose uniquement pour permettre un accès à Internet, et aucunement comme une offre dual ou triple play. Oubliez donc la box ADSL ou fibre classique des FAI, avec ses chaines de télévision et son offre de téléphonie intégrées. Bien entendu, il est tout de même possible de regarder certaines chaines en streaming, mais aucun bouquet n’est proposé directement par Bouygues Telecom. De la même façon, vous pourrez utiliser votre propre offre de VoIP (SIP), mais inutile d’essayer de récupérer le numéro de téléphone attribué à la carte SIM livrée.

Juste un modem routeur 4G

Parlons justement du matériel livré par le FAI : compact, le modem-routeur compatible LTE (150 Mbps max) est en fait un E5180 du constructeur Huawei avec un firmware adapté par/pour Bouygues. On y trouve un port Ethernet 10/100 Mbit/s (oui, oubliez le Gigabit), un port destiné à y brancher un téléphone fixe (désactivé et inutilisable, en tout cas pour le moment) ainsi que deux prises CRC9 pour y brancher une antenne externe (nous y reviendrons). La carte SIM se glisse dans un emplacement dédié (en dessous) et deux voyants à l’avant signalent la bonne réception du signal LTE et de l’activation du WiFi, la Box étant compatible WiFi 802.11n (300 Mbit/s max). Le sommet de la box s’illumine enfin d’un joli bleu, mais il est possible d’éteindre cette lumière par une simple pression.

Image 4 : Test : analyse complète des performances de la 4G Box de BouyguesImage 5 : Test : analyse complète des performances de la 4G Box de Bouygues

Image 6 : Test : analyse complète des performances de la 4G Box de BouyguesImage 7 : Test : analyse complète des performances de la 4G Box de Bouygues

Sommaire :

  1. L'offre 4G et la Box de Bouygues
  2. Limitation et options cachées
  3. Tests: débits et bandes de fréquence
  4. Antennes externes, conso des données
  5. Offres concurrentes et conclusion