Test : analyse des performances de Resident Evil 7 Biohazard

Le jeu et ses options graphiques

Attendu depuis longtemps par les amoureux de la licence Resident Evil, ce septième opus revient aux bases qui ont fait le succès de cette série : adieu le jeu d’action des trois précédents épisodes, et bienvenue au survival horror avec une bonne dose d’exploration, le tout en vue à la première personne. Bref, tout ce qu’il faut pour bien se faire peur, d’autant que le jeu est prévu pour pouvoir être joué en VR.

ATTENTION !
Profitons-en avant de rentrer dans le vif du sujet pour vous avertir : le classement PEGI 18 de ce jeu est parfaitement justifié, de nombreuses scènes pourront heurter la sensibilité de nombreux joueurs !

Image 1 : Test : analyse des performances de Resident Evil 7 Biohazard

Côté technique, Resident Evil 7 : Biohazard inaugure le nouveau moteur RE Engine de Capcom. Oubliez donc le moteur MT Framework jusqu’à présent utilisé par l’éditeur pour les jeux Resident Evil, voici un nouveau moteur multiplateforme (Windows, Xbox One, PS4) optimisé à la fois pour accélérer le développement des futurs jeux et pour offrir la meilleure expérience possible au joueur, qu’il ait un casque VR sur la tête ou non. Petit couac au passage : le jeu n’est pas compatible DirectX 12. En revanche, il sera possible de jouer en HDR, sous réserve d’avoir un écran compatible.

Configurations minimum et recommandées

La fiche Steam de Resident Evil 7 nous renseigne sur les configurations nécessaires pour jouer sur PC. La configuration minimum vise les 30 images par seconde en Full HD (et avec des compromis sur la qualité des textures, gourmandes en VRAM), tandis que la configuration recommandée permet d’atteindre 60 images par seconde, toujours en Full HD.

Configuration
Minimum
Recommandée
Processeur
Core i5-4460
ou
FX-6300
Core i7-3770
Mémoire
8 Go
8 Go
Carte graphique
GeForce GTX 760
ou
Radeon R7 260x
(2 Go VRAM mini)
GeForce GTX 1060
(3 Go VRAM)
Système d’exploitation
Windows 7, 8, 8.1, 10
64-bits obligatoire
Windows 7, 8, 8.1, 10
64-bits obligatoire
Espace disque
24 Go
24 Go
Audio
Compatible DirectSound
Compatible DirectSound

Radeon vs GeForce

Si Resident Evil 7 est certifié “«The Way It’s Meant to be Played»  de NVIDIA, il est également optimisé pour les consoles de dernières générations intégrant un GPU basé sur l’architecture Graphics Core Next d’AMD. Du coup, on peut se demander si cela a des conséquences sur la qualité de rendu, avec peut être des différences.

.iframeContent-504 {width:700px;height:400px;border:0;}

Image 2 : Test : analyse des performances de Resident Evil 7 BiohazardGeForce GTX 1060Image 3 : Test : analyse des performances de Resident Evil 7 BiohazardRadeon RX 480

.

On peut donc être rassurés : à réglages graphiques équivalents, une GeForce et une Radeon afficheront la même chose à l’écran, à quelques petits détails près au niveau de l’anticrénelage. Mais au final, le rendu sera quasiment, voire parfaitement identique. Ouf !

Options graphiques : aux petits oignons

Parlons justement des options graphiques. Capcom nous offre avec la version PC de Resident Evil 7 de très nombreux réglages. Définition bien entendu, mais également qualité et filtrage des textures, qualité du maillage, type d’anticrénelage, effets, qualité des ombres, occlusion ambiante, lumière volumétrique, lens flares, qualité des réflexions et diffusions, aberrations chromatiques ou encore espace colorimétrique : tout est personnalisable !

Bien entendu, nous avons voulu voir les différences de rendu avec ces différentes options. vous trouverez ci-dessous un tableau résumant les trois réglages que nous avons choisis. Sachez que tous les tests ont ensuite été réalisés en Full HD avec les options réglées au maximum.

Réglages
Bas
Moyen
Élevé
Texture Quality,
Texture Filtering,
Mesh Quality
Very Low
Medium
Very High
Anti-Aliasing
FXAA + TAA
FXAA + TAA
FXAA + TAA
Effects Rendering
Low
Medium
High
Shadow Quality
Very LowMedium
Very High
Dynamic Shadows
Off
On
On
Ambiant Occlusion
HBAO+
HBAO+
HBAO+
Volumetric Lighting Quality
None
Low
High
Motion Blur,
Bloom,
Lens Flare,
Reflections,
Subsurface Scattering,
Chromatic Aberration
Off
On
On

.iframeContent-506 {width:700px;height:400px;border:0;}

Surprise, on ne voit pas de très grosse différence entre nos modes Moyen et Élevé, un constat confirmé en cours de partie. La qualité des textures « Medium » est déjà honorables, en tout cas tant que l’on reste en Full HD : en 1440p et 4K, les textures « Very High » ont bien plus d’intérêt, mais sont également plus lourdes ! Une grosse quantité de VRAM devient alors indispensable.

.iframeContent-507 {width:700px;height:400px;border:0;}

En diminuant au minimum toutes les options, la qualité chute sensiblement. Oui, cela devient presque moche…

Image 4 : Test : analyse des performances de Resident Evil 7 BiohazardQualité BasseImage 5 : Test : analyse des performances de Resident Evil 7 BiohazardQualité MoyenneImage 6 : Test : analyse des performances de Resident Evil 7 BiohazardQualité Elevé

.

Pour mieux se rendre compte de la qualiImage 7 : Test : analyse des performances de Resident Evil 7 Biohazardté du jeu avec les options au minimum, la capture d’écran ci-contre montre parfaitement les défauts qui apparaissent alors sur les murs, sols, plafonds et objets divers.

Il est donc parfaitement possible de réduire les paramètres graphiques et certains effets afin d’améliorer le nombre d’images par seconde, au moins jusqu’à nos sélection de paramètres « Moyen ». En dessous, l’expérience de jeu va grandement en souffrir. Le nombre de paramètres réglables reste toutefois assez élevé pour que tout le monde trouve son bonheur en fonction de la puissance de sa carte graphique.

Méthode de test et cartes choisies

Configuration de test

CPU

Image 8 : Test : analyse des performances de Resident Evil 7 Biohazard

Core i5-6500

  • core i5-6500
    57.55€
  • 57.55€
    Voir l’offre
  • 61.28€
    Voir l’offre
  • 87.12€
    Voir l’offre
  • 88.11€
    Voir l’offre
  • 89.98€
    Voir l’offre
  • 99.99€
    Voir l’offre
  • 108.08€
    Voir l’offre
Plus d’offres


Carte mère
(Socket 1151)

Image 9 : Test : analyse des performances de Resident Evil 7 Biohazard

Asus Z170-Deluxe

  • asus z170-deluxe
    25.01€
  • 25.01€
    Voir l’offre
  • 29.07€
    Voir l’offre
  • 69.90€
    Voir l’offre
  • 149.99€
    Voir l’offre


RAM

Image 10 : Test : analyse des performances de Resident Evil 7 Biohazard

8 Go DDR4-2133 KLEVV

Image 10 : Test : analyse des performances de Resident Evil 7 Biohazard

8 Go DDR4-2133 KLEVV


SSD pour le système

Image 12 : Test : analyse des performances de Resident Evil 7 Biohazard

Crucial MX200 500 Go

  • crucial mx200 500 go
    50€
  • 50€
    Voir l’offre


ContrôleurIntel PCH Z170 SATA/600 
Alimentation

Image 13 : Test : analyse des performances de Resident Evil 7 Biohazard

Cooler Master G450M


Boîtier

Image 14 : Test : analyse des performances de Resident Evil 7 Biohazard

Cooler Master HAF XB EVO

OS
Système d’exploitationWindows 10 x64 Enterprise 1607 (14393.693)
Pilotes
NVIDIA GeForce Game Ready 378.49
AMD Radeon Crimson Edition 17.1.1

Image 15 : Test : analyse des performances de Resident Evil 7 Biohazard
Nous avons choisi de nous limiter à une configuration milieu de gamme, similaire à celle utilisée par la grande majorité des joueurs, pour tester les principaux jeux du marché. Le suivi des configurations des utilisateurs de Steam, l’actuelle plus grosse plateforme de jeu PC, permet de nous renseigner (chiffres de décembre 2016) :

  • Windows 10 64 bits représente 49 % du marché
  • 8 Go de RAM pour 33 % des joueurs (notre configuration en possède 16 Go)
  • La définition Full HD (1920 x 1080 pixels) est utilisée par plus d’un tiers des joueurs (38 % exactement), tandis que 25 % sont encore en 1366 x 768. Le QHD (2560 X 1440 pixels) ne concerne même pas 2 % des joueurs, et la 4K est juste anecdotique.
  • Les CPU à 4 cœurs équipent 48 % des joueurs. Notre configuration embarque donc un CPU Intel quad-core de milieu de gamme.

Le choix des cartes graphiques

Nous avons choisi 6 cartes graphiques pour ce test. Principalement des cartes milieu de gamme, potentiellement les plus répandues sur le marché. Voici les cartes en compétition :

Image 16 : Test : analyse des performances de Resident Evil 7 Biohazard

Asus GeForce GTX 1060 STRIX OC 6 Go

Image 17 : Test : analyse des performances de Resident Evil 7 Biohazard

XFX Radeon RX480 Core 8 Go

La Radeon RX 480 « Core » de XFX étant désavantagée par ses fréquences d’usine face à une Asus Strix OC dotée d’un GPU à 1645 MHz, nous l’avons overclockée (+4%) au niveau d’un modèle haut de gamme, soit 1340 MHz pour le GPU (les fréquences mémoires restent inchangées à 2 GHz).

Image 18 : Test : analyse des performances de Resident Evil 7 Biohazard

Gigabyte GeForce GTX 1060 WF2OC-3GD 3 GB

Image 19 : Test : analyse des performances de Resident Evil 7 Biohazard

MSI RX470 Gaming X 4G

Ces deux cartes sont à l’entrée du milieu de gamme (!), la Radeon RX 470 est théoriquement avantagée par son gigaoctet de mémoire supplémentaire. Et nous allons voir que ce n’est pas inutile dans Resident Evil 7…

Image 20 : Test : analyse des performances de Resident Evil 7 Biohazard

MSI GTX 970 GAMING 4G

  • msi gtx 970 gaming 4g
    293.19€
  • 293.19€
    Voir l’offre

Image 21 : Test : analyse des performances de Resident Evil 7 Biohazard

XFX Radeon R9 390 8G

Les GTX 970 et R9 390 sont en fin de vie, mais restent encore très présentes dans les PC des joueurs, pour quelques mois encore. Nous les avons donc choisies pour leur présence dans les machines gaming, moins pour leur prix (très variable actuellement).

Protocole de test

Nous effectuons toutes les mesures avec l’outil PresentMon et le GUI programmé par notre testeur allemand Igor Wallossek, qui permet d’effectuer de nombreuses mesures simultanées, sans compter la génération de graphiques très précis.

Pour que les performances des cartes graphiques soient vraiment représentatives de la réalité, nous prenons soin de les faire chauffer avant de relever nos mesures. En effet, la majorité des cartes graphiques ont une fréquence qui se stabilise avec la température de leur GPU, et faire des mesures dès les premières minutes de fonctionnement conduirait à constater des performances supérieures à la réalité.

Nous faisons donc tourner le jeu 5 minutes afin de chauffer la carte, puis nous relevons les mesures de ses performances lors de la séquence de test. Pour les options graphiques, nous avons testé le jeu en Full HD, avec toutes les options réglées au maximum, HBAO+ activé et antialiasing de type FXAA+TAA. Nous avons enfin réalisé les tests deux fois, en activant puis en désactivant le Shadow Caching pour une raison que nous verrons plus loin.

Benchmarks : FPS, frametime et fluidité réelle

Séquence de bench

Resident Evil 7 n’intégrant pas de séquence de benchmark, nous avons opté pour une scène du jeu mi-libre, mi-scriptée comme séquence de test. Bien que « scénarisées », les séquences scriptées sont rendues en temps réel : il est ainsi possible de tourner la tête et de regarder (presque) où l’on veut, seul le trajet du personnage est imposé. Elles sont surtout exactement reproductibles, à volonté. Voici la séquence de bench complète :

Resident Evil 7 : Biohazard – Sequence de bench

La première partie jusqu’à l’ouverture de la porte est libre et la deuxième partie avec le policier est scriptée. La dernière partie, à partir du moment où l’on va chercher les clés, est libre jusqu’à ce que Jack monte sur la voiture pour en arracher le toit.

1080p – Qualité Élevée – Shadow Cache On

Si les Radeon RX 480, R9 390 et GeForce GTX 1060 6G offrent des taux d’images par seconde relativement élevés et ne passent jamais sous la barre des 85 FPS, les autres modèles de notre sélection sont en revanche un peu plus à la traine, en particulier la GeForce GTX 1060 3G qui se place en queue de peloton, largement derrière la RX 470.

Le jeu est parfaitement jouable sur les quatre cartes les plus rapides de notre panel, mais des saccades sont visibles avec la RX470. Pire, le jeu est difficilement jouable avec la GTX 1060 3G, un comble ! La quantité de VRAM semble donc particulièrement importante, en tout cas tant qu’une option est activée : le Shadow Cache.

Notons également que les excellentes performances de la R9 390 peuvent s’expliquer par la proximité de son architecture avec celle du GPU des Xbox One/PS4 : optimisé pour ces console, le moteur RE Engine l’est par conséquent probablement aussi pour les GPU d’architecture GCN.

1080p – Qualité Élevée – Shadow Cache Off

En désactivant le Shadow Cache, la RX 470 et – surtout – la GTX 1060 3G reprennent un peu du poil de la bête et les saccades disparaissent presque totalement. Les performances des autres cartes chutent en revanche légèrement.

Pour résumer : si votre carte graphique embarque 6 Go ou plus de VRAM, activez le Shadow Cache, le nombre d’images par seconde augmentera légèrement. Sinon, avec 4 Go ou moins de VRAM, nous vous conseillons de désactiver le Shadow Cache, à moins que vous ne vouliez jouer en mode diaporama !

Ressources CPU, VRAM et conclusion

Occupation processeur, Intel Core i5-6500

Image 30 : Test : analyse des performances de Resident Evil 7 Biohazard

Si Resident Evil 7 ne semble pas “CPU Limited” en Full HD, le moteur RE Engine semble être plus à l’aise avec la RX 480 qu’avec la GTX 1060 6G. La différence d’occupation CPU est sensible entre ces deux cartes, à l’avantage de la Radeon : s’agissant d’un portage console, ce n’est pas vraiment une surprise. On notera que l’activation ou non du Shadow Cache ne semble pas avoir de grosse conséquence sur l’occupation CPU.

Occupation mémoire graphique

Image 31 : Test : analyse des performances de Resident Evil 7 Biohazard

Cela devient presque une habitude dans nos différents tests de jeux : une fois encore, l’occupation VRAM maximum est plus importante sur la RX 480 que sur la GTX 1060 6G. Rien d’anormal, chaque carte utilise toute la VRAM – ou presque – dont elle dispose.

Conclusion

Image 32 : Test : analyse des performances de Resident Evil 7 BiohazardRX 480 ou GeForce GTX 1060 6G : difficile de départager ces deux cartes sous Resident Evil 7. La première bénéficie d’une plus faible occupation CPU, la seconde d’un taux d’images par seconde maximum légèrement plus élevé. Une chose est sure : ce jeu demande énormément de VRAM, même si vous ne jouez qu’en Full HD. Inutile de dire qu’avec des définitions supérieures, le besoin en VRAM ne sera que plus important encore. 

Les Radeon RX 480, R9 390 et GeForce GTX 1060 6G seront dans tous les cas capables d’afficher convenablement ce jeu en réalité virtuelle, surtout que les déplacements assez « lents » se satisfont d’un framerate peu élevé. C’est d’ailleurs peut-être tout l’intérêt du RE Engine : s’il est à l’aise avec de grosses textures, il reste un peu « fade » sur un écran classique et ne dévoilera son plein potentiel qu’avec un écran HDR ou mieux, un casque VR. Et là, il y a de quoi se faire vraiment peur…

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Hardware sur Google News pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Hardware

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !