Accueil » Actualité » Test de radiateur sur un SSD NVMe : quelle efficacité pour quelle structure ?

Test de radiateur sur un SSD NVMe : quelle efficacité pour quelle structure ?

Intéressant test d’un dissipateur sur un SSD NVMe Samsung qui chauffe généreusement…

Image 1 : Test de radiateur sur un SSD NVMe : quelle efficacité pour quelle structure ?

Le site japonais Akiba publie un test intéressant sur le refroidissement passif des SSD NVMe, avec un Samsung 970 EVO Plus dont le contrôleur et la mémoire flash chauffent beaucoup en charge. Le radiateur en question est une simple plaque d’aluminium de 4 mm d’épaisseur, pad thermique inclus. Mais cette fois, notre confrère teste plusieurs structures possibles en deux parties, pour tenter de séparer les sources de chaleurs (contrôleur, DRAM et flash).

Un élément à ne pas négliger

Première leçon de ce test : un très simple radiateur permet déjà de considérablement réduire les températures du SSD, particulièrement de son contrôleur. Second enseignement : un radiateur en un seul morceau reste la meilleur solution, permettant de mieux répartir la chaleur du contrôleur sans pour autant faire surchauffer les puces de mémoire flash. Au moins, c’est désormais clair et net !