Comparatif de 11 dissipateurs processeurs

Le premier comparatif de solutions de refroidissement pour processeur publié par Tom’s Hardware a plus de sept ans. Outre le manque d’articles de référence sur le sujet, l’importance de cet élément était largement sous-estimée à l’époque. 17 ventirads ont été passés au crible lorsque nous avons publié le premier comparatif mondial sur le sujet en décembre 2000. Comparés à ce qui se fait aujourd’hui, ces ventirads ont l’air d’avoir été conçus par des amateurs ! La plupart des principaux acteurs ont pris conscience de l’importance de ce marché juteux, et si certains ont disparu, d’autres sont devenus de véritables poids lourds du secteur.

Comparatif ventirads CPU

En septembre 2001, la situation est devenue critique pour AMD suite à la publication de notre article au sujet de la mort subite des processeurs Athlon en cas de défaillance du ventirad. La réponse est venue des cartes mères, qui se sont vues équipées d’une sonde thermique et d’un circuit de protection. Tom’s Hardware a régulièrement fait le point depuis, par le biais d’articles et comparatifs, où le nombre de prétendants n’a cessé de croître au fil du temps. Zalman, qu’on ne présente plus, en était à ses balbutiements à l’époque. Le test de leur premier produit n’était d’ailleurs pas élogieux, mais les choses ont bien évolué depuis ces deux dernières années, le CNPS9700 commercialisé mi-2006 étant une référence.

Plus de 80 dissipateurs testés au total dans notre laboratoire

Après cette petit rappel, place au comparatif ! Nous avons reçu les produits de plus de 30 fabricants, il y a donc de quoi faire. On peut dire d’emblée que ce groupe nous a réservé bon nombre de surprises. Certains fabricants notoires, dont la réputation s’est faite sur la qualité de leurs produits, ont récemment commercialisé des modèles qui se sont avérés inutilisables lors de nos tests. Soit parce que nous nous sommes arraché les cheveux lors de leur installation, soit ils se sont mis hors jeu du fait de leurs performances exécrables, ou bien les nuisances sonores étaient telles qu’il est inimaginable de se concentrer sur ce quoi que ce soit d’autre. Pour vous éviter des mésaventures, nous avons clairement identifiés ces canards boiteux par la mention « Recalé ».

Vu le nombre de produits, nous avons divisé le comparatif en trois parties. Vous pourrez lire dans ces pages la première partie, les autres suivront les prochains jours.