Accueil » Test » Test : Be Quiet! Silent Wings Pro 4 (120 mm), un ventilateur rapide et efficace

Test : Be Quiet! Silent Wings Pro 4 (120 mm), un ventilateur rapide et efficace

Be Quiet! a récemment lancé le Silent Wings 4 et sa version Pro. Que vaut vraiment le successeur du Silent Wings 3 ?

Aujourd’hui, nous nous penchons sur l’un des produits récemment ajoutés au catalogue de Be Quiet! : le ventilateur Silent Wings Pro 4. Installé en aspiration ou en extraction sur un boîtier, ou bien monté sur un dissipateur thermique ou un ventilateur, ce modèle de ventilateur est-il aussi performant que sa fiche technique nous le laisse penser ?

BeQuiet Silent Wings Pro 4
8,5/10

Be Quiet! Silent Wings Pro 4 – 120 mm

Il ne fait que ventiler, mais le fait très bien

35€ > Amazon

Le constructeur propose deux versions de ce ventilateur, une classique et une Pro. La principale différence se situe au niveau de la vitesse maximale de rotation, plus élevée sur le modèle Pro. Deux tailles sont également disponibles pour répondre à tous les cas de figure : 140 mm et 120 mm. Le modèle de test fourni par le constructeur est une version 120 mm, et c’est probablement la taille qui sera compatible avec le plus de boîtiers du marché.

BeQuiet Silent Wings Pro 4
Crédit : Be Quiet!

Selon Be Quiet!, les versions classiques sont plutôt destinées aux boîtiers avec leurs vitesses maximale de 1600 tours par minute pour la version 120 mm et 1100 tours par minute pour le modèle 140 mm, voire respectivement 1900 et 2500 tours par minute sur les versions « high-speed ». Avec leurs vitesses plus élevées (jusqu’à 2400 tours par minute pour le 140 mm et 3000 tours par minute pour le 120 mm), les versions Pro sont quant à elles plus particulièrement conçues pour les dissipateurs thermiques et les radiateurs.

Le bundle du Silent Wings Pro 4

Le ventilateur est livré avec deux systèmes de montages. On trouve des fixations en caoutchouc permettant de supprimer les vibrations et d’atténuer les nuisances sonores, ainsi que des fixations plus classiques en plastique, destinées à être utilisées avec des vis et des rondelles. Le constructeur explique au passage que le montage a été pensé pour pouvoir permuter le type de fixation sans avec besoin d’outil.

La version Pro du Silent Wings 4 est également livrée avec un système de montage supplémentaire optimisé pour les radiateurs. L’objectif ici est de limiter au maximum les fuites d’air, et par conséquent d’assurer une pression statique maximale.

Le Silent Wings Pro 4 en détails

Les plus attentifs l’auront probablement remarqué : nous n’avons jusqu’ici pas parlé de RGB. C’est pour une bonne raison : même en option, la fonctionnalité n’est tout simplement pas disponible avec le Silent Wings (Pro) 4. En d’autres termes, ce ventilateur ne sait faire qu’une chose : ventiler, et rien d’autre. Et il vaudrait mieux qu’il sache le faire silencieusement et efficacement compte tenu de son tarif « Premium » (environ 25 à 32 euros suivant la version exacte).

be quiet! lance ses premiers ventilateurs ARGB, les Light Wings

Le constructeur a revu et amélioré le design des pales par rapport au Silent Wings 3. Selon Be Quiet!, « L’entrée d’air en forme d’entonnoir du cadre est substituée par une sortie d’air en forme d’entonnoir, permettant de diffuser l’air sur une plus grande surface. Ces changements améliorent radicalement la pression statique des ventilateurs, […] tout en maintenant des niveaux sonores très bas« . On notera également que l’espace entre le cadre et les pales a été réduit, passant de 1,2 mm à 1 mm. L’épaisseur totale atteint 25 mm, pour un poids de 240 grammes sur la balance.

Sur le plan visuel au moins, le rotor à neuf pales et le moteur à six pôles ne sont pas particulièrement révolutionnaires. Le Silent Wings Pro 4 repose bien entendu sur la technologie Fluid Dynamic Bearing, réduisant théoriquement les nuisances sonores par rapport à un roulement classique.

La consommation électrique atteint 4,4 watts à vitesse maximale lorsque le ventilateur est utilisé sur un radiateur : cela peut sembler élevée (pour un ventilateur de ce type), mais c’est à cause de la vitesse de rotation importante. C’est en revanche légèrement au dessus des spécifications publiés par Be Quiet! Côté alimentation, la modèle Pro est exclusivement disponible en version PWM (4-pins), avec un câble gainé, là ou le modèle non-Pro existe en versions normale (3-pins), PWM et PWM « high-speed ».

Silent Wings Pro 4 : les performances et nuisances sonores

Pour effectuer les mesures de performances les plus précises possible de ce ventilateur Silent Wings Pro 4, nous avons réitéré notre collaboration avec nos confrères de chez Igor’s Lab. Les plus curieux peuvent allez admirer le protocole de test complet sur leur site destiné à recueillir les débits volumiques, pressions statiques et nuisances sonores en fonction de la vitesse de rotation du ventilateur.

Le contrôleur PWM fixe la vitesse de rotation minimale à 600 tours par minute. C’est toutefois peu gênant en pratique, le Silent Wings Pro 4 étant totalement inaudible à cette vitesse de rotation.

Image 1 : Test : Be Quiet! Silent Wings Pro 4 (120 mm), un ventilateur rapide et efficace

Le Silent Wings Pro 4 dépasse 160 m³/h en configuration ouverte, ce qui est au delà de l’objectif communiqué par le constructeur. Le ventilateur se comporte également plutôt bien avec des radiateurs de 25 mm et 45 mm, avec un débit volumique quasi identique entre ces deux configurations. Les performances avec un radiateur de 60 mm sont également remarquables, bien que forcément légèrement inférieures.

Image 2 : Test : Be Quiet! Silent Wings Pro 4 (120 mm), un ventilateur rapide et efficace

Les différences sont ici un peu plus prononcées selon le radiateur, mais globalement le Silent Wings Pro 4 a du répondant et propose une pression statique élevée, concordante avec les valeurs annoncées par Be Quiet!.

Image 3 : Test : Be Quiet! Silent Wings Pro 4 (120 mm), un ventilateur rapide et efficace

Contrairement à ce qu’on remarque parfois sur certains ventilateurs, la pression sonore du Silent Wings Pro 4 reste similaire quel que soit le type de montage, avec ou sans radiateur. Dans le détail, des différences apparaissent tout de même : on notera par exemple un léger bourdonnement avec un radiateur de 25 mm aux environs des 1600 tours par minute, mais cela reste largement supportable. Quelle que soit la vitesse de rotation, à part le bruit – attendu et normal – des bords des pâles et du moteur, on ne note aucun de pic de fréquence réellement gênant.

BeQuiet Silent Wings Pro 4
8,5/10

Be Quiet! Silent Wings Pro 4 – 120 mm

Il ne fait que ventiler, mais le fait très bien

On aime
  • Quasi-inaudible jusqu'à 1000 RPM
  • Performances
  • Pas de RGB inutile
On n’aime pas
  • Consommation un peu élevée

Reprenant le flambeau du Silent Wings 3 sans révolutionner le genre, le Silent Wings Pro 4 propose tout de même quelques innovations et améliorations lorsque l’on se penche sur les détails. Il offre des performances alléchantes, d’autant que la majorité des utilisateurs n’aura pas besoin de le faire tourner au delà de 2000 tours par minute, un point appréciable pour les oreilles, le ventilateur restant globalement silencieux sur cette plage de fonctionnement. Au vu des caractéristiques et des résultats des tests, le tarif appliqué semble raisonnable et honnête ; seuls les amateurs de RGB seront déçus.