Du 420TX au Z370 : la grande histoire de 25 ans de chipsets Intel

A propos de l'auteur
Yannick Guerrini

Tombé dans une marmite remplie de MO5 étant petit, n'a plus quitté le monde des nouvelles technologies depuis cette époque. Spécialiste en tout ce qui est exotique, mais surtout stockage, virtualisation, chiffrement et Linux/BSD. Est resté bloqué au XXième siècle côté gaming : Doom et Duke Nukem 3D, tous les autres ne sont qu'erstaz. Rédacteur Tom's Hardware France (anciennement Présence-PC) depuis 2005.

Voir plus
Posez une question dans la catégorie Reportages photos : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Iksarfighter
    Le bug de l'i820 a coûté 100 Millions de $ à Intel, rappel d'1 Million de CM de différentes marques.
    0
  • Stefunk
    et le X99 ?
    0
  • Yannick G
    Anonymous a dit :
    et le X99 ?


    Aussi, oui.
    0
  • JonDol
    Pour le Z270 je rêve la gestion de l'USB 3.1 dans le chipset (pour la prise en compte du SAS ou le 10 Gbe LAN j'ai arrêté de rêver)
    0
  • galatasaray35
    mon chipset favoris chez intel c'est le i875

    parcontre toujours un bordel monstre pour ce trouver avec intel.
    0
  • mitch074
    Je me souviens avec une certaine émotion du chipset 440BX de chez Intel - à cette époque un chipset pouvait durer jusqu'à 3 ans et supporter 2 ou 3 générations de puces (du P2-266 en slot 1 au P3-1000 en socket 370 en passant par le Cely 300A).
    Et pas 6 mois pour une demi génération de puces...
    0