Montage vidéo : quel logiciel choisir ?

Pour dire les choses franchement, nous avions des préférences, des bêtes noires, des préjugés et des marottes sur les logiciels de montage vidéo avant de préparer cet article. Ce qui suit est donc pour une fois teinté d’un parti pris, tout en sachant que les réactions, contributions, critiques, dérisions et invectives avec un minimum de politesse sont les bienvenues.

Commençons par une bonne nouvelle : les logiciels de montage vidéo s’inscrivent dans un univers mature. Plusieurs d’entre eux rivalisent à des niveaux de fonctionnalités différents, moyennant pour la plupart un investissement qui reste raisonnable. Chacun des concurrents est suivi d’une flottille de programmes complémentaires, add-ons, plug-ins, composants périphériques et modifications non-officielles. L’existence même de multiples solutions complètes pour l’édition numérique favorise la démocratisation de la production vidéo, la concurrence pousse les logiciels à s’améliorer tandis que le prix d’entrée baisse lentement.

Il est désormais techniquement (tout juste) possible pour un réalisateur seul de filmer, couper, ajouter du son, titrer et mixer un long métrage pouvant être projeté en salles, ou encore de lui créer son propre réseaux de flux à abonnement sur les médias sociaux.

Bref, à partir de maintenant, tout est une question de talent…

Des recommandations plutôt qu’un « meilleur logiciel » 

Il est tentant de noter, hiérarchiser les logiciels de montage vidéo, mais nous avons décidé de procéder autrement : le but est d’aider chacun à choisir le logiciel qui lui conviendra le mieux, d’où l’absence d’un « meilleur logiciel » au sein de cet article.

Certains filment avec une caméra, d’autres avec un réflex, un hybride, une caméra selfie, une GoPro, un smartphone voir une tablette. Se pose également la question de l’exploitation souhaitée : YouTube ? Documentaire TV ? Animations ? Événements (mariage par exemple) pour DVD ou Blu-Ray ? Clips vidéo ?

Pour faire une analogie culinaire, certains chefs préfèrent les cuisinières compactes à trois foyers alors que d’autres privilégient les modèles proposant six foyers ainsi qu’une plancha et plus encore. Parfois, une simple cuillère parisienne suffit.

Un test exhaustif de chaque logiciel de montage vidéo engendrerait une volée d’articles dédiés, peut-être aussi longs que celui-ci. Nous avons préféré mettre en avant les principales différences d’un produit à l’autre tout en les abordant tout de même suffisamment pour que chacun puisse se faire son propre avis.

Avant d’aller plus loin, il nous faut faire un constat amer : le service client varie globalement de mauvais à très mauvais pour l’ensemble des produits testés.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
12 commentaires
    Votre commentaire
  • DJ_Syrius
    Je m'attendais au pire en voyant cet article, finalement je trouve qu'il est abordé sous le bon angle, c'est à dire sensibilisé aux besoins et ne pas tomber dans les clivage meilleur soft, mac vs pc, meilleur config, etc

    "précisons qu’il n’est plus nécessaire d’avoir un Mac pour le montage vidéo"
    En même temps cela n'a jamais été une nécessité absolue !
    Pour les pros, Avid avec station HP sont présent depuis des lustres dans toutes les boîtes de post prod, pour les semi-pro il y a depuis longtemps également Premiere Pro ou Sony Vegas et enfin en amateur citons Windows Movie Maker.
    Attention je n'ai rien contre les solutions Mac, je trouve juste cette affirmation inexacte.

    Pour revenir sur la config je trouve que les occasions d'opter pour une "vraie station de travail" qui coûte 2500€ (ou plus) sont très rare. C'est bien pour les entreprises, qui achètent en groupe, qui ont besoin d'un SAV, de certifications, d'une fiabilité extrême. Mais pour une utilisation domestique, même semi-pro voire pro, un PC costaud type gamer ou station multimédia permet déjà de faire énormément de chose.
    J'ai déjà fais quelque test comparatif entre un PC à base de Core i7 4790k 16GB + GTX 760 et des stations pro avec Xeon et Quadro travaillant sur la suite Adobe. Je peux assurer que le premier fera l'affaire pour la majorité des cas. Il faut avoir besoin de très haute performance (multicam massif, 4k, grosse quantité d'effet) pour justifié un tel investissement. Et encore je présume que les i7 5XXX avec plus de mémoire et une GTX 780/980 n'ont de rival que des stations à 4000€ à base de double Xeon.
    D'ailleurs certains revendeurs pro propose désormais des stations à base de GTX plutôt que de Quadro car dans la pratique les GTX font jeu égal ou parfois mieux et surtout on peut en avoir 3 ou 4 pour le prix d'une seule Quadro . . . (Exemple Davinci Resolve de Blackmagic)
    0
  • pbl
    Cet article répond en partie à des questions que je me pose depuis longtemps. En partie seulement. Car à bien regarder les gammes de prix des composants professionnels et non professionnels se recouvrent allègrement.

    Donc. Pour ce type de logiciel et à tarif quasi-identique, vaut-il mieux avoir une carte graphique de type GTX-760 ou une carte pro type Quadro K620 ?

    Même question pour les processeurs. Le Core-i7 4790 est à peu près au tarif d'un Xeon E5-2603.

    Merci de m'éclairer.
    0
  • DJ_Syrius
    Bonjour pbl,

    Je vous invite à lire mon précédent commentaire juste avant le votre.

    Une machine avec Core i7 4790 - 16GB - GTX 760 permet déjà de faire beaucoup de chose en montage et effets en HD-2K, vraiment.
    Payer du matériel plus cher n'a de sens que pour deux raisons :
    - Vous travailler sur des image de haute résolution (4k et +), ou vous utiliser une importante quantité d'effets et pas ceux du genre basique mais plutôt bien lourd.
    - Vous faites "seulement" de la HD mais vous êtes dans un cadre purement professionnel et vous avez besoin de machines certifiées, d'un SAV ou d'applications "rigides" (exemple Avid)
    Dans les deux cas les prix grimpent très rapidement.
    0
  • Jacques Dupont
    Intéressée a l’édition de vidéo j'ai lu l'article a travers. Je ne peux pas suivre les recommandations matériels après avoir faites sans souci des heures de vidéo familiale avec un ordinateur fait maison (Intel i7 2600k sans OC, 4GB RAM, iGPU, HDD rien particulier, Ubunto, Kdenlive, moniteur rien particulier).

    En peux observé que en session edit la configuration n'est pas demander, ça viens quand en encode le vidéo - ici un CPU multi-core/thread et logiciel sachent l'utiliser réduit biens le temps. Mais bien sur, ça fonctionner aussi avec CPU inférieur (j'ai commencé avec un P4 2.4GHz).
    Cote disque dur/RAID l'observation (disque SDD, RAID, dédiée) donner que le démarrage du projet avec un disque performant et plus rapide parce-que les grands nombre de thumbnails et contenue est lu plus vite, en peux gagner quelques minutes mais après - plus de différence.
    Pour le RAM j'ai commencé avec 2GB, après 4GB, aujourd’hui - 8GB. Normalement le OS/logiciel utiliser entours de 3GB en fonction de la durée du vidéo (< 2h habituellement).
    Carte graphique - en peux faire avec un iGPU (si disponible). Je n'ai pas observer un différence particulier comparent avec un carte NVIDIA 750 TI (génération Maxwell).

    >> donc, je penser pour un utilisation "maison" comme est destinée l'article en pourrai encourager l’utilisation d'un hardware moins sophistique et cher.

    PS l'introduction de l'article parler que le vidéo familiale a seulement quelque séquences et donc est simple. Ce correct pour l’époque enregistrement sur bande cassette. Aujourd’hui avec enregistrement sur carte mémoire il y a beaucoups de fichiers avec quelque seconds ou minutes de vidéo et le logiciel dois être performant en laissent travailler avec.
    0
  • Jacques Dupont
    Intéressée a l’édition de vidéo j'ai lu l'article a travers. Je ne peux pas suivre les recommandations matériels après avoir faites sans souci des heures de vidéo familiale avec un ordinateur fait maison (Intel i7 2600k sans OC, 4GB RAM, iGPU, HDD rien particulier, Ubunto, Kdenlive, moniteur rien particulier).

    En peux observé que en session edit la configuration n'est pas demander, ça viens quand en encode le vidéo - ici un CPU multi-core/thread et logiciel sachent l'utiliser réduit biens le temps. Mais bien sur, ça fonctionner aussi avec CPU inférieur (j'ai commencé avec un P4 2.4GHz).
    Cote disque dur/RAID l'observation (disque SDD, RAID, dédiée) donner que le démarrage du projet avec un disque performant et plus rapide parce-que les grands nombre de thumbnails et contenue est lu plus vite, en peux gagner quelques minutes mais après - plus de différence.
    Pour le RAM j'ai commencé avec 2GB, après 4GB, aujourd’hui - 8GB. Normalement le OS/logiciel utiliser entours de 3GB en fonction de la durée du vidéo (< 2h habituellement).
    Carte graphique - en peux faire avec un iGPU (si disponible). Je n'ai pas observer un différence particulier comparent avec un carte NVIDIA 750 TI (génération Maxwell).

    >> donc, je penser pour un utilisation "maison" comme est destinée l'article en pourrai encourager l’utilisation d'un hardware moins sophistique et cher.

    PS l'introduction de l'article parler que le vidéo familiale a seulement quelque séquences et donc est simple. Ce correct pour l’époque enregistrement sur bande cassette. Aujourd’hui avec enregistrement sur carte mémoire il y a beaucoups de fichiers avec quelque seconds ou minutes de vidéo et le logiciel dois être performant en laissent travailler avec.
    0
  • pbl
    Je précise mon interrogation postée plus haut. On semble assimiler le matériel professionnel nécessairement à quelque chose de couteux. Or il me semble qu'il y a un recouvrement important de tarif entre les gammes standard et pro. Une Nvidia Quadro K620 coûte dans les 180€.. Que vaut-elle pour ce type d'application face aux GTX760 de même tarif ?
    0
  • DJ_Syrius
    Concrètement une GTX 760 c'est le milieu/haut de gamme grand publique alors qu'une Quadro K620 c'est l'entrée de gamme pro.
    Par exemple si ton logiciel, Davinci ou Premiere Pro, utilise l'accélération CUDA, il y a 1152 cores CUDA sur la GTX contre 384 sur la Quadro. La bande passante mémoire est inférieure tout comme la fréquence GPU sur la quadro. Bref je te laisse imaginé l'écart de performances entre les deux.

    Alors pourquoi elle sont quasiment au même tarif ?
    Par que c'est certifié pour certaine machine, parce qu'il y a des drivers "plus soignés", des fonctionnalités en plus (dont la plupart n'ont pas besoin) . . . et parce que c'est pro donc c'est plus cher. C'est malheureux à dire mais c'est comme ça que ça marche.
    0
  • pbl
    merci pour ces infos.
    0
  • darika
    Les CG pro sont plus chères, certes mais si on sait tirer parti de ce qu'elles apportent, une carte grand public, aussi puissante soit-elle dans les jeux deviendra un vrai boulet.
    Oui il y a CUDA, mais les filtres en tirant parti restent encore assez basiques. Tout dépend jusqu'à quel point on est amené à utiliser un logiciel de montage, si c'est juste pour un loisir occasionnel, ou une vrai passion qui se révèle au fil des montages.
    Ma dernière CG grand public pour le montage était une GTX 460, satisfaisante mais qui est vite devenu un véritable handicape, car lorsque l'on découvre des extensions indépendantes plus conviviales et qui font mieux le travail que celles intégrées par défaut. Ces extensions ont souvent un coût financier mais aussi en terme de compatibilité matériel car souvent exclusivement OpenGL. Et à ce niveau là, les cartes grand public sont extrêmement médiocre en terme de vitesse de rendu. Pour ma part j'utilise beaucoup les outils d'effets de RED GIANT et à l'époque ma GTX 460 rendait à la vitesse de 1 à 2 images par seconde sur la Timeline.
    J'avais besoin d'une vitesse de rendu plus rapide, et j'ai alors troqué ma GTX 460 pour un Quadro 4000. Vitesse de rendu alors incomparable car quasi en temps réel. Aujour'dhui je suis sur une Quadro 5000 qui me permet d'être plus gourmand sur les effets et retouches colorimétriques car permettant un rendu en Temps réel.
    Donc oui, un carte grand publique suffit, une 750ti 2Go suffirait amplement dès que l'on ne sort pas du carcan d'un logiciel de montage de base et ses propres extensions d'effets. Passé cela, il faudra alors revoir sa station de montage.
    Le processeur est aussi important mais cela ne veut pas dire qu'il faut absolument passer sur du Bi-Xeon. La carte professionnelle faisant souvent le travail plus rapidement et du coup le CPU se retrouve généralement sous exploité dans la majorité des tâches.
    0
  • DJ_Syrius
    Les hardwares et softwares ont bien évolué depuis les GTX 400 d'il y a 5 ans. Les GTX 600, 700 et encore à plus forte raison 900 on beaucoup progressé en GPU Computing. C'est également le cas du côté d'AMD.
    C'est le cas à tel point que les soft pro sont de plus en plus ouvert et compatible avec des cartes grand publique (Adobe After/Premiere, Sony Vegas) et que des stations de travail sont même monté à base de GTX 780 et non pas des Quadro K 6000 (Station d'étalonnage DaVinci Resolve, qui lit et applique des effets sur du 4K Red en temps réel). Car même si la Quadro à gamme équivalente des GTX ont un peu plus de mémoire et de rendement la différence de prix est tel qu'on peut acheter 4 GTX 780 pour 1 Quadro et encore . . .
    En dehors des cas très spécifiques, une Quadro c'est complètement surévalué !

    Ce qui est sûr c'est que si pbl achète une Quadro K620 au lieu d'une GTX 760 il risque d'être assez déçu de l'utilité de son investissement.
    0
  • James 59
    les effets spéciaux que l'on rencontre actuellement lorsque l'on travaille sur des stations pros sollicitent énormément le Gpu (et sont quasiment tous temps réels et en multicouches)...Donc, vous avez besoin d'une carte graphique endurante et performante et les Quadro sont des cartes taillées pour effectuer ce travail sans sourciller depuis des années sans la moindre faiblesse...

    Ce qui a réellement changé c'est l'évolution des cartes dites "grand public" qui proposent actuellement un niveau de performance et d'endurance quasi équivalent depuis peu (4 ans à peu près).Avec un bon proc (i7), une bonne carte mère et assez de ram avec du ssd dans le tiroir, vous faites du 2k sans le moindre problème....

    Par contre, sur des multi-rendus en multi-postes, c'est là que la carte pro (celle à près de 3.000 euros dont je parle) fait toute la différence et relègue une Gtx 980 au rang de petite carte "cheap" pour "amateur". Mais là, nous rentrons sur une autre planète que peu de gens connaissent "réellement"...

    Pour du montage monotâche en indépendant sur une gamme d'effets donnés sur un logiciel de base comme celui d'adobe...Pas besoin d'investir plus de 2.000 euros sur une station informatique pour entreprendre de faire du 4k uhd sans trop de difficulté....ça sera un peu lent sur du multicouches mais réalisable avec un peu de patience...Même avec une simple Gtx 760 overclocké tout de même...

    Tout dépend si vous faites la suite de "star wars" en cinémascope ou un clip en Hd avec un Dslr...Rien ne diffère en fait, juste que le temps se compte en milliers d'euros les quelques minutes pour un film de cinéma et une centaine d' euros la journée pour tourner son clip dans son jardin (et encore...)
    0
  • Hardreset
    Mouais, pas très étayé tout ça...les avid de tf1 sont équipés de 8800gt, de core duo et 16g de ram...et ils montent the voice avec ça....Da vinci ne prends que 7.5 gigas de ram à l'ouverture et le dernier des médiacomposer 5.5 gigas et j'ai monté mon premier clip en hd sur une 3850 agp et un p4 3.2 (fallait compter 10 heures d'export pour 5 mn en h264)...
    Une gtx 760 cuda activé calcule le dng en 4k à environ 11 fps sous Da vinci, une 280x fait le même travail au double de cette cadence....
    0