Test SSD : comparatif de 42 modèles

Lectures, écritures et temps d'accès

Les résultats montrent que la plupart des SSD atteignent sans peine la vitesse maximum autorisée par le bus SATA 6 Gbit/s (autour de 540-550 Mo/s). La limite sur les SSD actuels, en écriture, est aux environs de 480-490 Mo/s. Le 950 Pro et son interface PCI-Express (4 Go/s en théorie) est quant à lui intouchable.

Débits maximum

AS SSD permet de tester les débits séquentiels et aléatoires 4K, sans file d'attente ou avec une file d'attente de 64 commandes. Intéressons-nous aux débits en lecture et en écriture, mais avec un volume de données conséquent (10 Go).

Débits séquentiels moyens

Contrairement à AS SSD, HD Tune permet de mettre en évidence des différences de performances sur la totalité de l'espace de stockage. Du coup, une valeur moyenne éloignée de la valeur maximale relevée par AS SSD indique que le débit varie sensiblement selon l'emplacement des données sur le SSD (voir nos captures d'écran plus bas).

Performances en lecture avec HD Tune, sur la totalité de l'espace de stockage :

Performances en écriture avec HD Tune, sur la totalité de l'espace de stockage :


Mesures des temps d'accès moyens

Côté temps d'accès, enfin, deux groupes ressortent (si l'on met de côté les 950 Pro et OCZ RD400 qui jouent clairement dans une autre catégorie) : ceux à 0,03-0,04 ms, et ceux qui dépassent 0,05 ms. On notera plusieurs résultats surprenants, à savoir ceux de l'Origin Inception MLC800 128 Go, du SanDisk SSD Plus 120 Go, de l'HyperX Fury 480 Go et surtout du Toshiba A100 120 Go, invraisemblablement élevés en écriture...

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire