Test : overclocking de tous les Ryzen 5 et 7 sous azote liquide

Les processeurs Ryzen offrent un rapport prix/performance très intéressant, mais lorsque l’on regarde leur fréquence de fonctionnement, certains pourront être frustrés : difficile de dépasser les 4 GHz ! Heureusement, comme l’overclocking extrême n’a pas de secret pour nous, nous avons la solution. Et c'est parti pour une tournée générale d’azote liquide !

Nous vous proposons donc un petit voyage au cœur des températures cryogéniques pour voir comment se comportent tous nos petits Ryzen une fois à -196°C. Nous en profiteront pour en déduire un échelonnement (scaling) des fréquences en fonction de la température, des tensions, et du nombre de coeur. Sans oublier quelques manipulations extrême, comme le ponçage du processeur...

Notez que nous avons déjà publié un article d'overclocking des Ryzen, mais sous air et sous eau :
- Test et guide : overclocker Ryzen et sa RAM G.SKill Flare X

Si malgré tout vous avez des questions, n’hésitez pas à nous les poser en commentaire. Dans la suite du test nous parlerons souvent d’XOC, cela signifie eXtreme OverClocking ou overclocking extrême en français.

Configuration de test

Comme nous n’aimons pas choisir, et grâce à la générosité d'AMD, nous avons testé chacun des processeurs de la famille Ryzen. Nous avons donc sur le banc de test :

  • 2 Ryzen 7 1800X
  • 1 Ryzen 7 1700X
  • 3 Ryzen 7 1700
  • 1 Ryzen 5 1600X
  • 1 Ryzen 5 1600
  • 1 Ryzen 5 1500X
  • 1 Ryzen 5 1400

Les processeurs utilisés pour ce test sont différents des modèles utilisés pour notre précédent article d'overclocking sous air et eau. Les résultats seront donc différents. Pour torturer ces CPU, nous nous sommes entourés de ce qui se fait de mieux.

La carte mère retenue pour notre test n’est autre que l’ASUS CROSSHAIR VI HERO. Elle est armée pour l’overclocking extrême et dispose de nombreux atouts. Il ne lui manque presque rien, sauf un double BIOS. Une absence d’autant plus dommageable que les nouveaux BIOS pullulent pour AMD.

La carte mère de la série ROG sera équipée de deux barrettes de G.SKILL FLARE X. Ces modules sont développés spécialement pour Ryzen. Elles sont aussi équipées de puces Samsung B-die particulièrement douées pour l’overclocking.

Sans oublier notre alimentation Cooler Master MasterWatt Maker 1200 pour encaisser la charge !

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • cbeny38
    Sacré dossier nécessitant un gros boulot !

    La conclusion ne m'étonne pas trop, on y retrouve la qualification d'AMD pour ses puces, à savoir les meilleurs potentiels deviennent des R7, le 1800X en tête, puis on descend à mesure du potentiel moindre.
    0
  • DanaWSHTKT
    "Lors de notre test en air, un Ryzen 7 1700 était parvenu à faire jeu égal avec le 1800X"

    AMD a quand même pris les gens pour des pigeons à la release Ryzen ...
    225€ d'écart entre le 18X et le 17 !
    -_-

    et pour appuyer ma remarque,
    notez que le 17 a perdu seulement 5€ depuis, alors que le 18X a perdu 80€ !!!
    -1
  • soundsystem
    Toujours un plaisir à lire ces tests et une précieuse mine d'informations ! Merci !

    Je trouve ça assez fou quand même la part d'aléatoire niveau comportement du CPU. Je passerai faire une prière au temple le jour de l'upgrade pour Ryzen !
    0
  • Aurion-23
    Super dossier ! Combien de litres d'azote sont passés dans les benchs ? :p

    Et merci de prendre le temps de rédiger tout ça après ! (ça ne doit pas forcément être le plus fun )
    0
  • chermositto
    Anonymous a dit :
    "Lors de notre test en air, un Ryzen 7 1700 était parvenu à faire jeu égal avec le 1800X"

    AMD a quand même pris les gens pour des pigeons à la release Ryzen ...
    225€ d'écart entre le 18X et le 17 !
    -_-

    et pour appuyer ma remarque,
    notez que le 17 a perdu seulement 5€ depuis, alors que le 18X a perdu 80€ !!!


    AMD ne vend pas qu'aux geeks, enfin pour le moment si...
    Un 1800X est validé pour telle fréquence. C'est à dire que même pendant des années de calculs 24/24, il ne fera aucune erreur.
    Rien ne prouve que ce soit vrai pour un cpu OC. Quand on fait un validation même sur 24 heures, cela prouve juste que pour un usage de particulier, cela ira. Mais un usage pro ne peut se permettre d’utiliser des cpu OC. Car on ne sait absolument pas les critères de déclassement des cpu.
    Sinon Intel pratique des tarifs bien plus exorbitants pour la moindre augmentation de fréquences ou de fonctionnalité.
    Si AMD a du mal à vendre ses 1800x qui ne sont pas destinés aux particuliers, il est normal que le prix s'ajuste selon la demande, qui doit être faible actuellement.
    0
  • Wizerty
    Anonymous a dit :
    Toujours un plaisir à lire ces tests et une précieuse mine d'informations ! Merci !

    Je trouve ça assez fou quand même la part d'aléatoire niveau comportement du CPU. Je passerai faire une prière au temple le jour de l'upgrade pour Ryzen !

    Ouais, tu peux :D ça peut très vite devenir très pénible si tu tombes sur le mauvais CPU.
    Est-ce que les nouveaux BIOS, FW corrigeront le problème sur les cpu affecté ? est-ce que le snouveaux batch de CPU seront également touché ? On ne sait pas, mais on peut espérer qu'a l'avenir ça se fasse plus rare ;)

    Anonymous a dit :
    Super dossier ! Combien de litres d'azote sont passés dans les benchs ? :p

    Et merci de prendre le temps de rédiger tout ça après ! (ça ne doit pas forcément être le plus fun )

    Pour le coups la rédaction ça n'a pas été le plus long, dur, pénible :D Le test à vraiment pris énormément de temps, déjà pcq beaucoup de processeur, puis sous froid les montages, démontages, baisse en t°... c'est long, et pour finir qd tu trouves un bug pour le comprendre, le reproduire, et le contourné c'est....pfffff

    Les litres d'azotes je dirai une centaines, donc en gros 150€ au prix au litre que j'ai (sans la livraison que je compte jamais). Pour un CPU si tu cherches juste l'OC max à 1,85 V par exemple et qu'il est pas chiant, qu'il boot facile... en 3 litres c'est fait, tu as ton point de fonctionnement. 3 litres pcq les godets sont lourds et donc prennent pas mal de temps pour être refroidit.
    Mais si tu tombes sur un cpu chiant ou qui doit boot à -20°C, a chaque plantage tu dois repasser à -20°C et redescendre à -196°C donc 3 litres à chaque fois, ça va TRES VITE. tu bouffes 30 litres en une heures et tu as rien à dire à part "le cpu est chiant" :D et la c'est pas fun.
    Qd le cpu marche bien est que tu benchs ça consomme un peu, mais avec 20 litres si tu réchauffes pas sans arrêt tu peux t'amuser 2-3h je dirai (c'est une moyenne).
    C'est donc très dur d’estimer une consommation pcq bcq de variable.

    Anonymous a dit :
    Anonymous a dit :
    "Lors de notre test en air, un Ryzen 7 1700 était parvenu à faire jeu égal avec le 1800X"

    AMD a quand même pris les gens pour des pigeons à la release Ryzen ...
    225€ d'écart entre le 18X et le 17 !
    -_-

    et pour appuyer ma remarque,
    notez que le 17 a perdu seulement 5€ depuis, alors que le 18X a perdu 80€ !!!


    AMD ne vend pas qu'aux geeks, enfin pour le moment si...
    Un 1800X est validé pour telle fréquence. C'est à dire que même pendant des années de calculs 24/24, il ne fera aucune erreur.
    Rien ne prouve que ce soit vrai pour un cpu OC. Quand on fait un validation même sur 24 heures, cela prouve juste que pour un usage de particulier, cela ira. Mais un usage pro ne peut se permettre d’utiliser des cpu OC. Car on ne sait absolument pas les critères de déclassement des cpu.
    Sinon Intel pratique des tarifs bien plus exorbitants pour la moindre augmentation de fréquences ou de fonctionnalité.
    Si AMD a du mal à vendre ses 1800x qui ne sont pas destinés aux particuliers, il est normal que le prix s'ajuste selon la demande, qui doit être faible actuellement.

    C'est sur que l'OC n'est jamais garanti, même si tu passes 24h de stress test type prime, tu pourras peut être, un jour, le mettre en défaut.
    Mais ça peux aussi arriver sur un CPU à stock. Un cpu à stock qui claque c'est pas mieux qu'un cpu qui plante, ça arrive.
    Un cpu qui a des bug ça arrive aussi, encore sur les cpu intel il y a 1-2semaines... certaine i7 qui dans certaines condition plante complétement.

    Il faut différencier le pro qui veut un truc stable mais qui, si le pc crashait une fois dans sa vie s'en sortirait. Cela serait pénalisant mais pas dramatique, il relance le calcul et a perdu 2-3jours. Si dans le même temps grace à l'OC il a gagné des mois de calcul...
    Ou, le pro qui si le truc crash tue quelqu'un, mais dans ce cas la il prendra pas des cpu grand public.
    1
  • Basturbe
    Merci pour l'article ;)
    0