Accueil » Actualité » AMD clarifie la prise en charge du ray tracing de ses RX 6000 dans les jeux existants

AMD clarifie la prise en charge du ray tracing de ses RX 6000 dans les jeux existants

Elles géreront le DXR de Microsoft et la prochaine API raytracing Vulkan.

Lors de la présentation de ses RX 6000, AMD s’est bien gardé de communiquer le moindre benchmark en ray tracing ; pourtant, ses cartes sous architecture RDNA 2 jouissent d’une prise en charge matérielle de cette technologie. Forcément, certains se demandent ce qu’il en est de la compatibilité avec les jeux actuels. Contacté par AdoredTV, le service marketing d’AMD a apporté des précisions.

Image 1 : AMD clarifie la prise en charge du ray tracing de ses RX 6000 dans les jeux existants

Voici la réponse : « AMD supportera tous les titres ray tracing utilisant les standards de l’industrie, y compris l’API DXR de Microsoft et la prochaine API de raytracing de Vulkan. Les jeux utilisant des API et des extensions de ray tracing propriétaires ne seront pas pris en charge ».

UL Benchmarks dégaine son benchmark 3DMark DirectX Raytracing

Control et Watch Dogs Legion, oui ; Wolfenstein YoungBlood et Quake II RTX, non

Une réponse claire, même si les choses sont en réalité un peu plus compliquées. En effet, il existe actuellement différents titres estampillés ray tracing, mais tous n’utilisent pas la même API (DXR, Vulkan). En outre, les stratégies de communication portent parfois à confusion.

Prenons l’exemple de Watch Dogs Legion. NVIDIA a beaucoup communiqué autour du ray tracing de ce jeu, et l’a même proposé dans un bundle RTX 3000. Naturellement, on est amené à penser que les effets ray tracing ne sont activables qu’avec des cartes RTX ; il n’en est rien. Le titre bénéficie du ray tracing sur consoles, pourtant munies de SoC AMD. De plus, un détenteur d’une GTX peut aussi les activer.

Watch Dogs Legion : le ray tracing de la version Xbox Series X comparé à celui de la version PC

La raison : Watch Dogs Legion utilise du ray tracing DXR. Grâce à leur cœurs RT, les RTX de NVIDIA se montrent effectivement à l’aise pour les calculs, exigeants, en ray tracing. En outre, ces cartes gèrent le DLSS, souvent indispensable pour maintenir un framerate correct. Mais rien n’empêche d’activer les effets ray tracing sur ce jeu avec une GTX ; seulement, comme mis en évidence dans le test de Tom’s Guide, la pauvre carte a bien du mal à le gérer ; logique, elle n’a pas été conçue pour ça.

Par conséquent, les AMD RX 6000, dotées de ray accelerators, géreront bien le ray tracing DXR mais pas les extensions propriétaires de NVIDIA sous Vulkan. Elles proposeront donc du ray tracing sur des jeux comme Watch Dogs Legion ou Control, mais pas sur Wolfenstein : Youngblood ou Quake II RTX. Le hic, c’est que le type de ray tracing employé n’est pas toujours très explicite.