Accueil » Actualité » L’impact du ray tracing sur Wolfenstein YoungBlood avec une RTX 2080 Ti

L’impact du ray tracing sur Wolfenstein YoungBlood avec une RTX 2080 Ti

Des chutes sous les 60 ips en UHD, même avec le DLSS ! Pas de souci en 1080p et en 1440p en revanche.

Il y a une semaine, Wolfenstein YoungBlood a enfin accueilli le ray tracing et le DLSS. NVIDIA avait alors dégainé un tableau récapitulatif de l’impact sur les performances. John Papadopoulos du site DSOGaming a voulu vérifier tout ça avec une RTX 2080 Ti. En 1080p et en 1440p, la carte tient les 60 ips avec le ray tracing activé, même sans le DLSS. La moyenne est de 139 ips dans le premier cas, 104 dans le second.

En UHD en revanche, le nombre moyen d’ips est de 55 sans le DLSS. Une moyenne qui remonte à 83 avec le DLSS. Selon le précédent test de notre confrère, Wolfenstein : Youngblood tourne à une moyenne de 102 ips en UHD/Ultra sans le ray tracing. Autant dit que l’impact sur les performances est loin d’être négligeable.

Pas indispensable, surtout en UHD

Si en 1080p le DLSS n’a pas d’effets significatifs, il permet toutefois de monter à 136 ips en moyenne en 1440p, contre 104 sans.

En tout cas, toujours selon notre confrère, le ray tracing, apparemment limité à la réflexion, est loin d’être indispensable.

Notez que la machine utilisée embarque un Core i9 9900K avec 16 Go de DDR4-3600. Elle tourne sous Windows 10 64 bits et le pilote GeForce 441.87. Le test complet, agrémenté de quelques captures d’écran, est disponible sur le site source.

Image 3 : L'impact du ray tracing sur Wolfenstein YoungBlood avec une RTX 2080 Ti