Accueil » Actualité » Cultiver du Chia peut achever un SSD de 256 Go en à peine 40 jours

Cultiver du Chia peut achever un SSD de 256 Go en à peine 40 jours

Une « agriculture » pas si verte que ça.

C’est la nouvelle cryptomonnaie à la mode : le Chia. Sa particularité : elle ne se « mine » pas à l’aise d’ASIC ou de cartes graphiques vendus actuellement à des tarifs exorbitants et/ou introuvables, mais se « cultive » sur des parcelles de SSD et HDD, deux composants qui restent – pour l’heure – relativement peu onéreux. Comme expliqué sur la FAQ du Chia, cette cryptomonnaie utilise un « algorithme de consensus de blockchain » basé sur le « la preuve d’espace et de temps » plutôt que sur le traditionnel algorithme de « la preuve de travail ». Lexicalement, il n’est donc plus question de « mineurs » mais « d’agriculteurs », dont l’activité est présentée comme plus « verte ». Néanmoins, si ces arguments champêtres vous avez séduit et que vous comptiez vous reconvertir en agriculteur numérique, soyez prévenu : cultiver du Chia peut flinguer votre SSD en quelques semaines.

Image 1 : Cultiver du Chia peut achever un SSD de 256 Go en à peine 40 jours

Contrairement aux disques utilisés dans les centres des données, les SSD grand public n’ont pas été conçus pour supporter d’innombrables réécritures et être sollicités continuellement. Si dans le cadre d’un usage ordinaire, ils sont suffisamment endurants pour que leur durée de vie atteigne plusieurs années, les choses se compliquent pour leur santé lorsqu’ils servent à cultiver du Chia. Selon les estimations de Mydrivers, un SSD d’entrée de gamme de 256 Go succomberait en 40 jours, un modèle de 512 Go en 80 jours et un de 1 To en 160 jours.

Chia-D32H-D4 : une carte mère avec 32 ports SATA pour cultiver le Chia

De nouveaux SSD plus endurants à venir

Bien sûr, ce ne sont que des estimations susceptibles de varier selon l’endurance de chaque disque. Si malgré tout, vous souhaitez quand même vous lancer dans la culture du Chia avec des SSD, logiquement plus rapides que des HDD, privilégiez des modèles avec un TBW élevé. La plupart d’entre eux ciblent les centres de données ; par conséquent, ils héritent de diverses fonctionnalités inutiles pour la cultivation du Chia qui alourdissent la facture. Certaines sociétés ont cependant flairé l’opportunité et lancé des SSD « basiques » mais très endurants. C’est par exemple le cas de TeamGroup et son SSD T-Create Expert, dont la version 2 To affiche fièrement 12 000 TBW.