Accueil » Actualité » Durée de vie des SSD : il est en train de mourir (8)

Durée de vie des SSD : il est en train de mourir (8)

Image 1 : Durée de vie des SSD : il est en train de mourir (8)

Après quatre mois, notre SSD commence à montrer des signes de fatigue. Récapitulons. En décembre 2010, nous avons décidé de tester la durée de vie d’un SSD, pour voir ce qu’il se passait exactement quand un SSD arrive aux limites de sa mémoire flash. Nous avons donc lancé un test : écrire e continu sur un SSD basé sur un contrôleur Indilinx et de la mémoire MLC Samsung, donné pour 10 000 cycles d’écriture.

Hier, le SSD a atteint 10 000 cycles sur sa cellule la plus usée — une valeur renvoyée par la technologie SMART — alors que l’usure moyenne était annoncée à 8 473 cycles. Ce matin, nous avons redémarré l’ordinateur pour vérifier un détail et Windows a lancé une vérification du support de stockage, en trouvant des erreurs. Résultat de la première vérification : 4 229 clusters notés comme défectueux et une MFT (la table des matières en NTFS, en simplifiant) corrompue.

Nous relançons une seconde vérification après formatage du SSD : 12 927 clusters défectueux. Nous laçons ensuite notre test classique, et nous l’arrêtons après copie d’environ 600 Go sur le SSD. Résultat du troisième essai : 540 clusters défectueux.

MAJ : Nous avions oublié de l’indiquer, notre script a écrit environ 585 To sur le SSD de 128 Go depuis le début des tests.

Comme on le voit, le SSD commence vraiment à mourir, et les erreurs à répétitions sont là pour le prouver. Dans un usage classique, un support de stockage qui a des erreurs de ce type partirait immédiatement en service après-vente, il ne faut pas jouer avec le feu et ses données. Dans notre cas, nous avons décidé de continuer à écrire sur le SSD et de noter périodiquement le nombre d’erreurs.

Qu’arrivera-t-il lorsque toutes les cellules dépasseront 10 000 cycles ? Les paris sont ouverts.