Accueil » Actualité » GeForce RTX : flash de BIOS impossible entre GPU ‘A’ et non ‘A’

GeForce RTX : flash de BIOS impossible entre GPU ‘A’ et non ‘A’

Des Power Target contrôlés aux petits oignons

Image 1 : GeForce RTX : flash de BIOS impossible entre GPU 'A' et non 'A'
On le sait depuis un moment, NVIDIA trie désormais ses GPU Turing en sortie d’usine, pour vendre des puces « A » de meilleure qualité aux fabricants partenaires souhaitant proposer des cartes haut de gamme overclockées. Des puces premium vendues plus cher que les GPU « non A », réservés aux cartes non overclockées. Aujourd’hui, nous pouvons confirmer que les deux univers sont bien verrouillés : il est impossible de flasher une carte non overclockée avec un BIOS de carte overclockée, aussi proches soient-elles.

Les Power Target bien définis

Nous avons d’abord tenté de flasher le BIOS d’une RTX 2080 Ti Founders Edition avec celui de notre modèle overclocké signé KFA2 (qui ont le même PCB). La Founders Edition n’avait pas de GPU « A », et donc un ID différent. Résultat : impossible d’injecter le nouveau BIOS qui ne correspondait pas à la carte.

Image 2 : GeForce RTX : flash de BIOS impossible entre GPU 'A' et non 'A' Image 3 : GeForce RTX : flash de BIOS impossible entre GPU 'A' et non 'A'

Image 4 : GeForce RTX : flash de BIOS impossible entre GPU 'A' et non 'A' Image 5 : GeForce RTX : flash de BIOS impossible entre GPU 'A' et non 'A'

Nous avons ensuite tenté de flasher une MSI RTX 2070 Armor avec le BIOS du modèle overclocké, la MSI RTX 2070 Gaming Z. Impossible aussi, car la première carte est sur un GPU « non A », alors que la Gaming Z est sur GPU « A ». Comme on peut le voir, les Power Target des deux cartes sont bien différents : la Armor est à 175 W (+112 % à 200 W max), alors que la Gaming Z est à 225 W et 250 W au maximum (avec une fréquence réglée à 200 MHz de plus en usine, grâce à son GPU de meilleur qualité).

Image 6 : GeForce RTX : flash de BIOS impossible entre GPU 'A' et non 'A'

On voit bien que chaque carte RTX a deux ID différentes suivant la qualité de son GPU. Les précédentes pratiques sont désormais révolues : impossible de passer son Armor à 250 W pour tenter sa chance dans l’OC du GPU. Certains commencent donc à envisager une modification matérielle de la carte (une soudure ou deux) pour changer son ID et contourner le problème. Mais est-ce bien utile, sachant que le GPU en question est certifié mauvais pour l’overclocking après un test en usine ?

Image 7 : GeForce RTX : flash de BIOS impossible entre GPU 'A' et non 'A'

Bref, il y a fort à parier que toutes les cartes non overclockées, sur GPU « non A », seront cantonnées à un Power Target unique, fixé par NVIDIA. Les autres cartes sur GPU « A » auront un peu plus le champs libre, surtout si elles profitent des GPU « A » d’excellente qualité, vendus encore plus cher.