Accueil » Actualité » Intel rejoint l’organisme RISC-V International

Intel rejoint l’organisme RISC-V International

Et lance un fond d’investissement d’un milliard de dollars pour soutenir cet engagement.

Alors que NVIDIA a abandonné son projet de rachat d’Arm, Intel s’engage pour sa part sur l’architecture RISC-V. L’organisme RISC-V International annonce que l’entreprise dirigée par Pat Gelsinger entre dans son comité de direction et devient un membre Premium. Des sociétés comme Google, Alibaba Cloud, Huawei ou encore Western Digital ont également ce statut.

Image 1 : Intel rejoint l'organisme RISC-V International

Le communiqué rapporte que “cette décision témoigne de l’investissement stratégique d’Intel dans la collaboration et le soutien de l’architecture ouverte RISC-V. Elle met en évidence les nombreux partenariats entre les membres de RISC-V et Intel. Bob Brennan, vice-président de l’ingénierie des solutions clients pour Intel Foundry Services, rejoindra le conseil d’administration de RISC-V et le comité de direction technique”. Selon l’organisme, les “investissements en l’engagement d’Intel […] renforceront l’écosystème global et favoriseront l’essor des solutions RISC-V”.

SiFive dévoile son nouveau cœur de processeur RISC-V, le P650

Accélérer l’adoption du RISC-V

Bob Brennan déclare : “Intel est heureux de rejoindre la communauté de RISC-V International. Un riche écosystème de logiciels et de matériel open source est essentiel pour accélérer la croissance et l’adoption du RISC-V […]. Intel est ravi de soutenir la croissance de l’architecture de jeu d’instructions RISC-V libre et ouverte. Nous optimiserons les blocs d’IP avec les processus Intel afin de garantir que RISC-V fonctionne au mieux sur le silicium IFS (Intel Foundry Services) pour tous les types de cœurs, de l’embarqué à la haute performance.”

Notez qu’Intel avait lancé un processeur sous architecture RISC-V en octobre dernier : Nios.

Apple lorgne aussi sur l’architecture RISC-V

Un fond d’investissement d’un milliard de dollars

Parallèlement, Intel met en place un fond d’investissement d’un milliard de dollars afin de “soutenir les startups et les entreprises établies qui développent des technologies innovantes” pour l’écosystème IFS (Intel Foundry Services). La société argue que “l’un des éléments clés de la stratégie d’IFS est d’offrir une large gamme d’IP de pointe optimisée pour les technologies de processus Intel. IFS est la seule fonderie à offrir une propriété intellectuelle optimisée pour les trois principaux systèmes ISA de l’industrie : x86, Arm et RISC-V”.

Image 2 : Intel rejoint l'organisme RISC-V International

Intel anticipe une hausse de la demande de puces basées sur des technologies avancées de conditionnement modulaire / 3D et mobilisant parfois plusieurs ISA. Pat Gelsinger explique : “Les clients d’Intel Foundry adoptent rapidement une approche de conception modulaire pour différencier leurs produits et accélérer la mise sur le marché. Intel Foundry Services est bien positionné pour mener cette inflexion majeure de l’industrie. Grâce à notre nouveau fonds d’investissement et à notre plateforme ouverte de chiplets, nous pouvons contribuer à stimuler l’écosystème pour développer des technologies innovantes sur l’ensemble du spectre des architectures de puces.”

Sources : RISC-V International, Intel