Accueil » Actualité » La dernière version d’AIDA64 répertorie la GeForce RTX 3080 Ti mobile

La dernière version d’AIDA64 répertorie la GeForce RTX 3080 Ti mobile

NVIDIA lancera bientôt une nouvelle carte graphique haut de gamme pour les ordinateurs portables.

En matière de cartes graphiques grand public, NVIDIA envisage de lancer plusieurs nouvelles références desktop, les GeForce RTX 3090 Ti, GeForce RTX 3080 12 Go, GeForce RTX 3070 Ti 16 Go et enfin GeForce RTX 3050. D’ailleurs, l’annonce de la GeForce RTX 3070 Ti 16 Go, censée avoir lieu le 17 décembre prochain, serait repoussée. Sur le segment mobile, l’entreprise prépare apparemment une GeForce RTX 3080 Ti. Cette solution a été récemment mentionnée au sein d’un ordinateur portable Asus ROG Zephyrus Duo 16 GX650 ; la version 6.60 d’AIDA64 l’évoque formellement.

En plus d’un support préliminaire pour les processeurs Intel Raptor Lake et Meteor, les notes de versions évoquent une prise en charge des cartes NVIDIA GeForce RTX 2060 12 Go et GeForce RTX 3080 Ti Laptop. Notez également l’ajout de « benchmarks accélérés AVX-512 et AVX2 pour les processeurs Intel Alder Lake et Raptor Lake » en dépit du fait qu’officiellement, les processeurs Alder Lake ne supportent pas l’AVX-512.

AMD prépare des Radeon RX 6500M et RX 6300M armées d’un GPU Navi 24

GPU GA104, GA103 ou GA102 ?

Vous l’avez constaté, AIDA64 ne dit rien des spécifications de la GeForce RTX 3080 Ti mobile. La précédente fuite la concernant s’avançait sur un GPU GA103S avec 7424 cœurs CUDA et 16 Go de GDDR6. Un GPU GA104, qui autorise jusqu’à 6144 cœurs CUDA, n’est certes pas inenvisageable. Toutefois, la GeForce RTX 3080 mobile mobilise déjà cette puce et l’exploite à 100 %. Une GeForce RTX 3080 Ti équipée d’un GPU GA104 se limiterait donc à des fréquences plus élevées et/ou plus de VRAM. L’autre alternative est un GPU GA102 offrant jusqu’à 10 752 cœurs CUDA et jusqu’ici réservé aux cartes desktop, en l’occurrence les GeForce RTX 3090, GeForce RTX 3080 Ti et GeForce RTX 3080. Resterait toutefois à adapter l’appétit d’un tel GPU aux contraintes des PC portables.