Accueil » Actualité » Le plus rapide moniteur au monde est chinois et culmine à 500 Hz

Le plus rapide moniteur au monde est chinois et culmine à 500 Hz

Encore faut-il un cluster de cartes graphiques à la hauteur, pour l’alimenter en images.

Le constructeur fait partie des acteurs plutôt méconnus du marché, alors qu’il s’impose pourtant aujourd’hui comme le numéro un mondial des écrans plats, une ascension réalisée en un temps record. L’entreprise chinoise BOE Technology vient de lever le voile sur le premier moniteur gaming profitant d’un taux de rafraîchissement de 500 Hz. Un score bien supérieur aux modèles les plus réactifs actuels, comme l’Acer Predator X25, l’Asus ROG Swift PG259, l’AOC AGON AG254FG, l’Alienware AW2521H ou le MSI Oculux NXG253R qui se “contentent” tous d’une fréquence de 360 Hz.

Image 1 : Le plus rapide moniteur au monde est chinois et culmine à 500 Hz

Un moniteur gaming à 500 Hz : pour quoi faire ?

Mais avant de saliver à l’idée de profiter d’une telle avance sur la réaction de vos adversaires, en pleine LAN-Party, ravisez-vous : le moniteur de BOE n’existe pour l’instant qu’à l’état de prototype. Il s’agit d’un modèle de 27 pouces Full HD, avec une sortie 8 bits et la prise en charge d’un signal eDP à 8 voies, à des fins de démonstration.

Dans tous les cas, pour réellement profiter d’un si grand “débit” d’affichage, il vous faudra aussi … l’alimenter suffisamment en images. Et quelle carte graphique, voire ensemble de cartes identiques, serait capable de cracher plus de 500 images par seconde sur un jeu compétitif récent ? 

Cette prouesse technologique reste toutefois un vibrant témoignage de l’évolution rapide des entreprises chinoises sur le plan international. Numéro un mondial en capacité de production depuis 2019, alors qu’il n’était que cinquième mondial quatre ans plus tôt, et troisième l’année précédente, BOE Technology est passé devant LG Display et Samsung. Un autre acteur chinois majeur, CSOT (China Star Optoelectronics Technology), filiale de TCL, est en embuscade et devrait ravir la deuxième place du classement d’ici l’année prochaine. Les entreprises coréennes conservent toutefois leur avantage dans la production d’écrans Oled.