Accueil » Actualité » Loongson présente le 7A200, son nouveau chipset avec GPU intégré

Loongson présente le 7A200, son nouveau chipset avec GPU intégré

Une interface d’E/S améliorée et un iGPU pour un usage bureautique.

Après avoir lancé officiellement ses processeurs 3A5000 cette année, l’entreprise chinoise Loongson a présenté son nouveau chipset, le 7A2000. Destiné aux processeurs de série 3, les 3A5000 (4 cœurs) et 3C5000 (16 cœurs), ce chipset intègre un GPU. L’iGPU fonctionne à une fréquence de 500 MHz environ. Il gère jusqu’à deux moniteurs Full HD à 60 Hz ou QHD à 30 Hz (soit par deux ports HDMI soit un HDMI et un port D-Sub/VGA).

Image 1 : Loongson présente le 7A200, son nouveau chipset avec GPU intégré
Crédit : Loongson
Image 2 : Loongson présente le 7A200, son nouveau chipset avec GPU intégré

Niveau performance, on reste bien sûr loin des solutions intégrées Intel ou AMD, mais cet iGPU suffit pour de des tâches bureautiques classiques. Selon les résultats fournis par Loongson, la puce délivre 300 images par seconde dans le benchmark GLMark2, lequel date de 2005 ; 1800 images par seconde dans Glxgears, un benchmark graphique encore plus ancien puisqu’il remonte à 1999. La communication de la société ne s’attarde guère sur les détails. Nous ne savons pas quel système a été utilisé par exemple. Ce qui est sûr, c’est que l’iGPU ne prend pas en charge certaines fonctionnalités de base de DirectX. Il semble se limiter aux API OpenGL 2.1/OpenGL ES 2.0. Par ailleurs, la société n’a pas élaboré ce chipset n’à partir d’IP sous licence mais uniquement développées en interne.

Les processeurs Loongson de prochaine génération égaleraient les puces Zen 3 d’AMD

Des cartes mères déjà équipées

Ce chipset 7A2000 communique avec le processeur via une interface HyperTransport 3.1 32 bits offrant une bande passante de 3,2 GT/s. Loongson précise que plusieurs fabricants de cartes mères ont déjà élaboré des cartes mères comportant un processeur 3A5000 à quatre cœurs ou un processeur 3C5000/3C5000L à 16 cœurs avec un chipset 7A2000.

Enfin, parmi les autres caractéristiques du chipset, la société évoque la prise en charge de l’interface PCIe 3.0, de ports SATA III, USB 3.0, ou encore GbE.

Le fondeur chinois SMIC livre des puces gravées en 7 nm

Sources : Loongson, Tom’s Hardware US