Accueil » Actualité » NVIDIA réserve des wafers 5 nm à TSMC à coup de milliards

NVIDIA réserve des wafers 5 nm à TSMC à coup de milliards

En tout, 6,9 milliards de dollars mis sur la table pour les GPU Ada Lovelace.

Alors que NVIDIA n’en a apparemment pas fini avec les RTX 3000, de nombreuses fuites évoquant de nouvelles références à venir (GeForce RTX 3090 Ti, GeForce RTX 3080 12 Go, GeForce RTX 3070 Ti 16 Go et GeForce RTX 3050 rien que sur le segment desktop), l’entreprise avance déjà ses pions pour les GeForce RTX 4000. En début de mois, nous apprenions qu’elle se détournerait de Samsung au profit de TSMC : la société confierait la production des GPU Ada Lovelace au fondeur taïwanais sur son nœud N5. Afin de se réserver suffisamment de lignes de production, NVIDIA aurait déjà mis la main au portefeuille à en croire un rapport de MyDrivers.

Image 1 : NVIDIA réserve des wafers 5 nm à TSMC à coup de milliards

D’après celui-ci, TSMC serait, c’est de bonne guerre, bien plus souple en matière d’acompte pour ses clients historiques (Apple, AMD et Mediatek) que pour NVIDIA. Concrètement, MyDrivers rapporte que NVIDIA a payé d’avance à TSMC 1,64 milliard de dollars US au troisième trimestre 2021. L’entreprise devrait débourser 1,79 milliard de dollars supplémentaires au cour du premier trimestre 2022. À terme, le contrat pour le 5 nm avoisinerait les 6,9 milliards de dollars US.

MyDrivers explique : « Selon des sources du secteur, les exigences de TSMC pour Apple, MediaTek, AMD et les trois autres principaux clients sont relativement faibles. Ils n’ont pas besoin de payer trop d’acompte à l’avance pour stabiliser la capacité de production. En revanche, des clients comme NVIDIA doivent verser d’énormes acomptes à l’avance s’ils veulent obtenir des commandes de production de 5 nm ».

Du 8 au 5 nm

Le passage du 8 nm de Samsung au 5 nm pour de TSMC marquera clairement un important bond en avant. Ce saut générationnel pourrait notamment induire une efficacité énergétique accrue ; les RTX 3000 haut de gamme sont un peu moins bonnes que la concurrence sur ce point. De plus, l’arrivée d’Intel, nouvel acteur sur le marché des GPU dédiés, dont les premiers GPU, Arc Alchemist, bénéficient d’une gravure en 6 nm (également confiée à TSMC), pourraient également fixer de nouveaux jalons en la matière.

Image 2 : NVIDIA réserve des wafers 5 nm à TSMC à coup de milliards

Toutefois, la frugalité énergétique ne semblait pas vraiment de rigueur selon une précédente fuite, au contraire : les données évoquaient des TGP pouvant atteindre 650 W, et donc susceptibles de justifier le nouveau standard PCIe 12VHPWR.

GPUTU102GA102AD102
ArchitectureTuringAmpereAda Lovelace
Nœud de gravureTSMC 12 nm NFFSamsung 8 nm5 nm
Graphics Processing Clusters (GPC)6712
Texture Processing Clusters (TPC)364272
Processeurs de flux (SM)7284144
Cœurs CUDA46081075218432
Puissance16,1 TFLOPs37,6 TFLOPs~90 TFLOPs?
Type mémoireGDDR6GDDR6XGDDR6X
Bus mémoire384-bit384-bit384-bit
Capacité mémoire11 Go (2080 Ti)24 Go (3090)24 Go (4090?)
Vaisseau amiral de la gammeRTX 2080 TiRTX 3090RTX 4090?
TGP250 W350 W450-650 W?
LancementSep. 2018Sept. 202022 (TBC)