Accueil » Actualité » Première apparition d’un APU Cezanne, le Ryzen 7 5800U, sur Geekbench 5

Première apparition d’un APU Cezanne, le Ryzen 7 5800U, sur Geekbench 5

Les APU Cezanne s’illustrent enfin : ce Ryzen 7 5800U se montre presque 38 % supérieur au Ryzen 7 4800U en monocœur.

Nous vous en parlons depuis quelques semaines, la famille des APU Ryzen 5000 pour PC portables serait divisée en deux branches distinctes : d’un côté des processeurs basés sur l’ancienne architecture CPU Zen 2, répondant au patronyme Lucienne ; d’autres basés sur l’architecture CPU Zen 3, nom de code Cezanne. Nous avons déjà croisé deux représentants de la sororité Lucienne, les Ryzen 5 5500U et Ryzen 7 5700U ; ces derniers ressemblent à un simple rafraîchissement des actuels APU Ryzen 4000 (Renoir) et ne semblent pas apporter un énorme bond en avant en matière de performance. En revanche, leurs homologues sous architecture Zen 3 s’annoncent bien plus prometteurs. Confirmation avec l’un d’eux, le Ryzen 7 5800U, sur Geekbench 5.

Image 1 : Première apparition d’un APU Cezanne, le Ryzen 7 5800U, sur Geekbench 5

Comme son nom l’indique, ce Ryzen 7 5800U est le successeur direct du Ryzen 7 4800U. Comme lui, il embarque 8 cœurs / 16 threads ; en revanche, il bénéficie de deux fois plus de mémoire cache L3, avec 16 Mo au lieu de 8 Mo. Geekbench le détecte avec des fréquences légèrement supérieures : 1,9 GHz de base et 4,4 GHz en Boost, contre 1,8 et 4,2 GHz respectivement pour son ancêtre. Série U oblige, le TDP restera normalement à 15 W.

AMD introduit le Precision Boost Overdrive 2 : les performances en mono-cœur ciblées

Environ 10 % meilleur en multicœurs

Le Ryzen 7 5800U obtient 1 421 points en mono-cœur et 6 450 points en multicœurs. De son côté, le Ryzen 7 4800U réalise des scores de 1 031 points en mono-cœur et de 5 845 points en multicœurs. La puce Cezanne a ainsi une avance de 37,8 % en mono-cœur et de 10,4 % en multicœurs. Cela témoigne d’une belle amélioration, d’autant plus que le Ryzen 7 5800U est ici associé à de la mémoire DDR4-2666, ce qui limite ses performances ; avec son architecture Zen 3, il supporte nativement la mémoire DDR4-3200.

Il faudra attendre d’autres tests, mais ces APU Ryzen 5000 Cezanne devraient offrir une intéressante plus-value ; pour les consommateurs en revanche, la vigilance sera de rigueur à propos de l’architecture de la puce, puisque les écarts de performance entre Cezanne et Lucienne seront apparemment importants.

Image 2 : Première apparition d’un APU Cezanne, le Ryzen 7 5800U, sur Geekbench 5

Source : Tom’s Hardware US