Accueil » Actualité » PlayStation 5 : une démo de jeu en monde ouvert subjugue un journaliste

PlayStation 5 : une démo de jeu en monde ouvert subjugue un journaliste

Un ancien rédacteur en chef de GameFan a assisté à la présentation d’un jeu actuellement en développement sur PS5 et Xbox Scarlett. L’homme ne manque pas de superlatifs pour décrire ce qu’il a vu.

On connait désormais de nombreuses caractéristiques des PlayStation 5 et Xbox Scarlett. On sait par exemple que la console de Sony embarquera un Soc AMD Zen 2 avec 8 cœurs et 16 threads et bénéficiera d’une gestion matérielle du ray tracing. Reste une principale question : qu’est-ce que ça donnera en jeu ? Apparemment, les nouvelles consoles offriraient un rendu vraiment impressionnant.

Image 1 : PlayStation 5 : une démo de jeu en monde ouvert subjugue un journaliste

C’est en tout cas ce qu’affirme l’ancien rédacteur en chef du magazine GameFan. L’individu a récemment assisté à une démo technique d’un jeu en monde ouvert multiplateforme, et il a été bluffé !

À lire aussi : Sony : vers plus de jeux exclusifs PlayStation portés sur PC ?

Des ombres plus natures que jamais

Le titre présenté, dont on ignore l’identité, serait actuellement en développement sur PC et consoles de nouvelle génération. L’homme raconte : « La démo avait les meilleurs graphismes en temps réel que j’ai jamais vus. Et ce que je veux dire par là, c’est que ça ressemblait à un vrai jeu auquel on peut jouer. Pas une démo technique d’UE4 ou d’Unity super léchée que vous verriez au GDC. […] Pour être clair, en termes de distance de vue, d’éclairage et d’environnement dynamiques, RDR2 ou TLOU2 sont à des années lumières ».

Ce sont les ombres qui auraient le plus secoué l’individu. Voici son témoignage : « Les ombres, en particulier, sont impressionnantes, et la qualité globale de l’image est solide, ce qui devrait être un fait acquis, compte tenu de la puissance suggérée de la PlayStation 5 et Xbox Scarlett. […] J’ai surtout remarqué qu’il y avait des buissons d’environ 2 à 3 pieds de haut. Quand ils se balançaient dans le vent, ils projetaient des ombres mouvantes avec des détails PARFAITS. Pas de scintillements ou d’effets d’escaliers du tout. Et je parle d’un buisson avec peut-être 75 ou 100 branches et des centaines de feuilles dessus ! ».

Le titre tournait en 2160p, avec un framerate de 25 à 30 ips, sur un kit de développement PS5 datant de juin 2019. Bref, on espère partager le même enthousiasme que notre commentateur lorsque les premiers extraits sortiront.