Accueil » Actualité » Ryzen 3000 : il faut donc refaire tous les tests !

Ryzen 3000 : il faut donc refaire tous les tests !

Les tests de lancement des Ryzen étaient bien tous entachés par un problème de fréquence Boost aujourd’hui reconnu par AMD, et en cours de correction.

Image 1 : Ryzen 3000 : il faut donc refaire tous les tests !

Notre article coup de gueule avait fait polémique lors du lancement de Ryzen 3000 d’AMD. Et finalement, malgré de multiples revirements de discours, la dernière version de l’AGESA d’AMD parle d’elle-même : les fréquences Boost sont finalement très différentes. Et il devrait en être de même pour la consommation du CPU au repos et en charge partielle. On peut donc bien parler d’un lancement, non pas raté, mais invalide, car tous les tests publiés sont aujourd’hui à refaire, afin de connaître, deux mois après, les performances réelles précises des Ryzen 3000.

Si le discours d’AMD fut assez fumeux jusqu’ici, un classique pour protéger sa réputation (et son action en bourse), on peut s’étonner du silence religieux des médias lors du lancement. Nous avons été les seuls à pointer clairement du doigt ce problème de fréquences, prenant le risque d’invalider nos propres tests. Une initiative soigneusement évitée par la grande majorité des testeurs (excepté chez Anandtech), qui ne se sont jamais exprimés sur ce problème, touchant pourtant bien leurs tests de lancement…

Un comportement significativement différent

Après plusieurs semaines, les utilisateurs se sont rendus compte que presque aucun CPU ne tenaient les fréquences Boost maximales annoncées. La gronde montait, mais AMD a finalement réglé le problème, d’une manière qui semble assez efficace, selon nos premiers tests. La bonne nouvelle, c’est que les acheteurs devraient se retrouver avec des processeurs plus efficaces aujourd’hui !

Il faudra donc tester à nouveaux les CPU, pas forcément dans les applications parfaitement multithreadées (encodage, etc.), mais dans les charges monocoeurs et ou n’occupant pas tous les threads du CPU… et donc surtout dans les jeux vidéo et les applications de bureau. Ce qui n’est pas négligeable ! De même, dans cette situation, les Ryzen 3000 pourraient consommer moins d’énergie, il faudra faire de nouvelles mesures !