Accueil » Actualité » Ryzen Zen 4 : vers une gestion plus fine des températures et de la consommation

Ryzen Zen 4 : vers une gestion plus fine des températures et de la consommation

Moins de pics de consommation et une courbe de vitesse des ventilateurs plus lissée.

La prochaine génération de processeurs Ryzen d’AMD, abstraction faite d’une éventuelle série refresh avec cache 3D vertical de la gamme Ryzen 5000 en début d’année prochaine, se matérialisera par une architecture CPU Zen 4 et un nouveau socket, l’AM5. Ces Ryzen 6000 ou Ryzen 7000, nom de code Raphael, seraient également l’occasion pour AMD de retravailler la gestion de la température et de l’alimentation selon Igor Wallossek. En résumé, le progrès concret pour l’utilisateur derrière son PC serait une courbe des températures plus lissée qu’actuellement, pour des changements de vitesse des ventilateurs moins brutaux.

Image 1 : Ryzen Zen 4 : vers une gestion plus fine des températures et de la consommation

Pour les Ryzen actuels, la vitesse de rotation des ventilateurs est étroitement corrélée à la valeur d’une constante Tcontrol (Tctl) notamment basée sur la température courante, CUR_TEMP (Current Temperature). De manière très prosaïque, plus cette valeur est élevée, plus les ventilateurs tournent vite, et à l’inverse, plus elle est basse, plus la cadence des turbines est faible. Ce procédé peut provoquer des changements de rythme assez soudains, pas forcément très agréable aux oreilles de l’utilisateur, et ne serait pas toujours garant de résultats optimaux.

AMD doterait ses processeurs Zen4 ‘Raphael’ d’iGPU RDNA2

Des consommations réelles moins éloignées des valeurs TDP

Pour faire mieux avec les processeurs Raphael, AMD mettrait en place une nouvelle technique de gestion de l’énergie visant à limiter les pics de consommation du processeur. D’ailleurs, cette approche rendrait la consommation de la puce plus proche de la valeur renseignée par son TDP. En outre, la vitesse de rotation des ventilateurs serait gérée de manière plus fine afin d’optimiser le refroidissement et réduire les accélérations / décélérations brutales.

Ces descriptions se limitent à décrire l’effet de ces changements pour l’utilisateur ; n’hésitez pas un faire un tour sur l’article d’Igor Wallossek (en anglais) si vous souhaitez connaître plus de détails techniques.