Accueil » Actualité » Shader Pre-Caching : la nouvelle fonctionnalité de Steam optimise les performances

Shader Pre-Caching : la nouvelle fonctionnalité de Steam optimise les performances

Quand un PC se prépare à jouer…

Image 1 : Shader Pre-Caching : la nouvelle fonctionnalité de Steam optimise les performancesLa fonctionnalité Shader Pre-Caching dans SteamLa nouvelle version de Steam Client offre une fonctionnalité qui fait beaucoup parler d’elle : le Shader Pre-Caching. Concrètement, Steam va analyser la configuration du PC et si possible télécharger des shaders précompilés pour le système en question. Cette fonctionnalité n’est disponible que pour les jeux OpenGL et Vulkan.

Un avantage certain

Ce système de Pre-Caching existe déjà dans DirectX 12, mais pas dans Vulkan ou OpenGL, ce qui explique pourquoi Steam a tenté de prendre les choses en main. L’inconvénient d’un tel système est qu’il requiert plus de bande passante Internet et que le jeu occupe plus d’espace sur le disque. Steam permet donc de désactiver la fonctionnalité.

En revanche, dans la grande majorité des cas, les joueurs devraient apprécier la réduction des temps de chargement et le gain de performances (surtout certaines micro saccades éliminées). Il ne faut pas s’attendre à un miracle, mais c’est une optimisation intéressante, surtout lorsqu’on lance un jeu pour la première fois ou que l’on affiche une nouvelle scène, par exemple.