Accueil » Actualité » Mini Test : clavier Strike 4, un retour mitigé pour Mad Catz

Mini Test : clavier Strike 4, un retour mitigé pour Mad Catz

Retour aux affaire pour Mad Catz qui se place d’entrée dans le haut de gamme… au moins côté tarif.

Le clavier gaming Strike 4 compte sur une finition exemplaire et des matériaux et composants de référence pour se faire une place au soleil auprès des joueurs exigeants, mais semble oublier l’aspect logiciel.

Image 12 : Mini Test : clavier Strike 4, un retour mitigé pour Mad Catz
6/10

Mad Catz Strike 4

130€ > Amazon
On aime
  • Structure métallique qui inspire confiance
  • Finition globale réussie
  • Réactivité des Cherry MX Red
  • RGB réglable touche par touche
  • Anti-ghosting efficace
On n’aime pas
  • Nuisances sonores des Cherry MX Red
  • Résonance de la structure
  • Logiciel à revoir très largement
  • Pas de port USB, de repose-poignets
  • Hauteur des touches qui handicape la frappe
Verdict :

Suite à sa banqueroute de mars 2017, Mad Catz avait disparu des radars. La marque est finalement revenue d’entre les morts et tente aujourd’hui de convaincre avec des produits résolument « gamers » souvent très inspirés des périphériques qu’il proposait avant sa disparition. Le Strike 4 s’architecture autour d’un châssis en métal, lourd et dont la solidité semble être à toute épreuve. Mad Catz reste dans le classique en y intégrant des contacteurs Cherry MX en version Red. Problème, la combinaison des deux se montre bien bruyante : les switchs claquent vigoureusement et un petit écho émane du châssis. Gênant pour votre entourage, ce bruit n’est guère agréable pour de la simple saisie. Une activité qui n’est cependant pas le fort de ce Strike 4 qui n’intègre aucun repose-poignets et dispose de touches plutôt hautes, donc inconfortables. En jeu également cela peut gêner, mais de manière beaucoup moins nette et, ici, la réactivité des MX Red est un indiscutable atout. Nous apprécions également l’excellence de l’anti-ghosting que l’on ne met pas en défaut alors que le logiciel Mad Catz doit permettre de programmer toutes les macros désirées. Problème, le logiciel est assez mal fichu et perd très vite ses utilisateurs. Au final et alors que la base est « solide », cela montre combien Mad Catz doit encore travailler les détails pour que son Strike 4 puisse se hisser au niveau des meilleurs. Sans câble détachable ou port USB pass-through, mais avec un tarif « premium », il manque actuellement sa cible.

plus
Interface USB
Hub USB Non
Toucher Mécanique
Contacteurs Cherry MX Red
Configuration 105 touches
Pavé numérique Oui
Anti-ghosting Oui
Key rollover Oui, complet
Touches programmables Oui, toutes
Touches multimédias 8 raccourcis
Rétro-éclairage Oui, RGB
Repose-poignets Non
Câble 1,8 m
Dimensions 435x153x39 mm
Poids 1150 g