Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Un moteur graphique bien multithreadé, mais quelques défauts qui seront probablement corrigés.

Intro, moteur 3D

Développé par Massive Entertainment et publié par Ubisoft, Tom Clancy’s The Division 2 est la suite de The Division, publié trois ans plus tôt. Il en reprend d’ailleurs le moteur propriétaire Snowdrop et est toujours compatible DirectX 11 et DirectX 12 avec une préférence affichée pour le matériel AMD. Multiplateformes, The Division 2 est disponible sur Xbox One, PlayStation 4 et bien entendu PC. Voyons donc comment s’en sort ce jeu sur notre plateforme de test de milieu de gamme !

Image 1 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Image 2 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Tom Clancy’s The Division 2 (PC)

Séquence de bench

The Division 2 possède un benchmark intégré, plutôt bien conçu : il est séparé en quatre parties, alternant des séquences riches en reflets ou en végétation avec d’autres plus complexes au niveau géométrique ou bien avec une distance de rendu élevée. Nous allons donc l’utiliser comme séquence de bench.

Configurations minimales et conseillées

La fiche du jeu sur le store Ubisoft dévoile différentes configurations minimales et conseillées par l’éditeur pour jouer à The Division 2. On remarquera que le jeu peut a priori se contenter d’un GPU raisonnable, au moins au niveau de la configuration minimale, mais qu’il semble assez gourmand côté CPU.

Configuration
Minimum
Recommandée
Processeur
Intel Core i5-2500K

AMD FX-6350
Intel Core i7-4790

AMD Ryzen 5 1500X
Mémoire
8 Go
8 Go
Carte graphique
NVIDIA GeForce GTX 670

AMD Radeon R9 270
NVIDIA GeForce GTX 670

AMD Radeon HD 7770
Système d’exploitation
& Version DX
Windows 7/8/10
DirectX 11/12
Windows 7/8/10
DirectX 11/12
Image 3 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Méthode de test et cartes choisies

Configuration de test

Image 4 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

AMD Ryzen 5 1600X

  • amd ryzen 5 1600x

    212.75€

  • 212.75€

    Voir l’offre
  • 225.93€

    Voir l’offre

Image 5 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Asus ROG Strix X370-F Gaming

Image 6 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

G.SKill FlareX 2×8 Go DDR4-3200 CL14

Image 7 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

SSD Crucial MX200 500Go

Image 8 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Dark Power Pro 11 750W

Image 9 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Be quiet! Dark Base Pro 900 rev.2

Image 10 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Be Quiet Silent Loop 360mm

  • be quiet silent loop 360mm

    157.75€

  • 157.75€

    Voir l’offre
  • 168.77€

    Voir l’offre

Image 11 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Thermal Grizzly

  • thermal grizzly

    7.99€

  • 7.99€

    Voir l’offre
  • 8.49€

    Voir l’offre
  • 9.41€

    Voir l’offre
  • 9.90€

    Voir l’offre
  • 9.94€

    Voir l’offre
  • 9.99€

    Voir l’offre
  • 11.22€

    Voir l’offre
  • 11.67€

    Voir l’offre
  • 14.99€

    Voir l’offre
  • 15.78€

    Voir l’offre
  • 28.99€

    Voir l’offre
  • 29.62€

    Voir l’offre
  • 42.71€

    Voir l’offre

Plus d’offres

Image 12 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

IIyama GB2888UHSU Ecran PC gaming 28p 4K

OS
Système d’exploitationWindows 10 x64 Pro 1809 (17763.316)
Pilotes
Le jeu a été testé avec les pilotes publics les plus récents disponibles au moment des benchs :

NVIDIA GeForce Game Ready 419.35
AMD Radeon Adrenalin Edition 19.3.2
Jeu
Le jeu a été testé dans sa version la plus récente disponible au moment des benchs :

Tom Clancy’s The Division 2 (2059307)

Notre configuration de test correspond à une machine milieu de gamme actuelle. Nous avons choisi une plateforme AMD Ryzen, le 1600X étant un processeur de choix pour les joueurs qui ne veulent pas trop dépenser.

Le suivi des configurations des utilisateurs de Steam, l’actuelle plus grosse plateforme de jeu PC, permet de nous renseigner (chiffres de février 2019) sur l’équipement des joueurs :

  • 8 Go de RAM pour 38% des joueurs (notre configuration en possède 16 Go, comme près de 33% des joueurs).
  • La définition Full HD est utilisée par 62% des joueurs, mais 13% sont encore en 1366 x 768. Le QHD concerne moins de 4% des joueurs, et la 4K est encore et toujours anecdotique. Nous testerons donc en Full HD et QHD.
  • Les CPU à 4 cœurs équipent 56% des configurations. Nous avons toutefois anticipé sur les mois qui viennent en optant pour un CPU à 6 cœurs, milieu de gamme.
Image 13 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Le choix des cartes graphiques

Nous avons choisi 9 cartes graphiques pour ce test. Principalement des cartes de milieu de gamme, potentiellement les plus répandues sur le marché, en y intégrant également la nouvelle GeForce GTX 1660 Ti de NVIDIA. Voici les cartes en compétition :

Image 14 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

PNY GeForce GTX 1660 Ti 6GB XLR8

  • pny geforce gtx 1660 ti 6gb xlr8

    53.32€

  • 53.32€

    Voir l’offre
  • 80.01€

    Voir l’offre

Image 15 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

MSI GTX 1060 Armor OC 6G

  • msi gtx 1060 armor oc 6g

    41.14€

  • 41.14€

    Voir l’offre
  • 668.62€

    Voir l’offre
  • 1107€

    Voir l’offre

Image 16 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Gigabyte GeForce GTX 1060 WF2OC-3GD 3 GB

Image 17 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

MSI GTX 1050 Ti Gaming X 4G

  • msi gtx 1050 ti gaming x 4g

    139.99€

  • 139.99€

    Voir l’offre
  • 150€

    Voir l’offre
  • 315.45€

    Voir l’offre

Image 18 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

MSI GTX 970 GAMING 4G

  • msi gtx 970 gaming 4g

    149.99€

  • 149.99€

    Voir l’offre

Image 19 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

MSI RX 580 Gaming 8G

  • msi rx 580 gaming 8g

    30.69€

  • 30.69€

    Voir l’offre

Image 20 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Asus RX 570 Strix OC 4G

  • asus rx 570 strix oc 4g

    24.82€

  • 24.82€

    Voir l’offre

Image 21 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Sapphire RX 560 Pulse 4G

Image 22 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

XFX Radeon R9 390 8G

Protocole de test

Nous effectuons toutes les mesures avec l’outil PresentMon et le GUI programmé par notre confrère allemand Igor Wallossek, qui permet d’effectuer de nombreuses mesures simultanées, sans compter la génération de graphiques très précis.

Pour que les performances des cartes graphiques soient vraiment représentatives de la réalité, nous prenons soin de les faire chauffer avant de relever nos mesures. En effet, la majorité des cartes graphiques ont une fréquence qui se stabilise avec la température de leur GPU, et faire des mesures dès les premières minutes de fonctionnement conduirait à constater des performances supérieures à la réalité.

Nous laissons donc la carte atteindre sa température de fonctionnement nominale, puis nous relevons les mesures de ses performances lors de la séquence de test. Pour les options graphiques, nous avons testé le jeu en Full HD et QHD avec les options réglées sur Élevé.

Image 23 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Options graphiques et rendu

Le nombre d’options graphiques disponibles est important : outre l’API à utiliser (DirectX 11 ou 12) et les classiques définitions, on peut choisir la qualité des textures, du terrain, de la végétation ou de l’eau, le niveau de détails des particules ou encore la qualité du brouillard volumétrique et de l’occlusion ambiante. Il est fort heureusement possible de sélectionner l’un des quatre niveaux de réglages pré-configurés (Low, Medium, High, Highest).

Options graphiques

.iframeMultiJuxtapose {width:100%;height:500px;border:0;}

Les réglages Medium et High sont acceptables, le réglage Ultra étant bien entendu idéal, avec des niveaux de détails et d’ombres très élevés. Seul le mode Low est à éviter, la qualité graphique étant bel et bien… minimale.

Image 32 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Benchmarks en 1080p

Nos tests préliminaires ont montré qu’aucune carte de milieu de gamme de notre panel ne parvenait à une moyenne de 60 ips avec les réglages Ultra en Full HD. Nous avons donc choisi de rester sur des réglages graphiques élevées, en désactivant simplement le V-sync. Nous avons toutefois testé en DirectX 11 et DirectX 12 afin de savoir si l’API utilisée avait un impact sur les performances.

DirectX 12

Mis à part la GTX 1660 Ti largement au dessus du lot (mais elle est également la plus chère des cartes de notre panel), les GTX 1060 6G, RX 580 et R9 390 affichent des performances quasi identiques, avec une fluidité parfaite. La RX 570 et la GTX 970 sont un cran en dessous, tout en conservant une excellente fluidité et un framerate tout à fait convenable. Les RX 560, GTX 1050 Ti et de manière surprenante la GTX 1060 3G sont en bas du tableau, avec un framerate moyen de 40 à 43 IPS, sans jamais tomber sous les 30 IPS.

Le cas de la GTX 1060 3G est intéressant : il semblerait que le moteur du jeu exige une grande quantité de VRAM lorsqu’il tourne en DX12, ce qui gênerait les modèles dotés de 3 Go ou moins.

DirectX 11

En utilisant l’API DirectX 11, la GTX 1060 3G reprend sa place habituelle dans le classement. Plus généralement, les GeForce s’en sortent mieux que les Radeon, mais on note quelques aberrations, comme la RX 570 qui se montre plus rapide que la RX 580 !

Image 47 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Benchmarks en 1440p

Voyons si nos cartes de milieu de gamme sont capables de faire tourner The Division 2 dans une définition plus élevée, en QHD par exemple. Nous avons conservé les mêmes réglages graphiques Élevés.

DirectX 12

Le classement ne change pas vraiment, on retrouve forcément la GTX 1660 Ti en tête, suivie par un joli tir groupé des RX 580, R9 390, RX 570 et GTX 1060 6G. La GTX 970 est légèrement distancée, mais parvient à conserver un framerate minimal de 30 ips, avec une fluidité toutefois très moyenne. Les RX 560, GTX 1050 Ti et encore une fois la GTX 1060 3G déclarent cette fois-ci forfait.

DirectX 11

Les GTX 970 et GTX 1060 3G reprennent du poil de la bête en DirectX 11 et parviennent à recoller le peloton. La GTX 1050 Ti voit aussi ses performances augmenter en passant à cette API, mais cela reste insuffisant pour offrir une fluidité suffisante. D’une manière générale, les “petites” GeForce avec peu de VRAM s’en sortent mieux en DirectX 11.

Image 62 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Performances selon les options graphiques

Quatre niveaux de réglages pré-configurés sont disponibles, de Low à Ultra, voyons quel est leur impact sur les performances. Nous avons ici aussi choisi de tester les deux API actuelles de Microsoft, DirectX 11 et DirectX 12.

AMD Polaris

Si la RX 580 est à l’aise avec les réglages graphiques Elevés, la RX 560 devra se contenter des réglages Medium, voire Low pour offrir une expérience de jeu acceptable. Notons que l’API DirectX 12 est systématiquement plus rapide que DirectX 11 avec les cartes Polaris.

NVIDIA Pascal

La GTX 1060 6G se montre elle aussi à l’aise avec les réglages Elevés, même si la fluidité en Ultra sera suffisante pour offrir une bonne expérience de jeu. La GTX 1050 Ti devra en revanche se contenter des réglages Medium ou Low, voire High si l’on se contente d’un petit framerate. Le mode Ultra est définitivement hors de portée. D’une manière générale, DirectX 12 apporte une plus grande régularité des frametimes.

Image 91 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Ressources CPU, RAM, VRAM

Voyons maintenant comment The Division 2 gère les ressources CPU à sa disposition. La configuration minimale demande un processeur quad-core, notre Ryzen devrait donc théoriquement être à l’aise. Nous avons testé avec le SMT activé et en DirectX 11 et DirectX 12, le tout en Full HD avec les mêmes réglages que précédemment. Nous avons également bloqué le framerate à 60 ips afin d’avoir une comparaison idéale entre la RX 580 et la GTX 1060 6G.

DirectX 12

Le moteur du jeu semble particulièrement bien multi-threadé, aucun vCPU ne semble sensiblement plus chargé que les autres. Il semblerait également, sans certitude, que le moteur ait une préférence pour les CPU “non SMT”. L’occupation CPU globale semble légèrement supérieure avec la GTX 1060 6G.

Image 97 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA
Image 98 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

L’occupation en RAM comme en VRAM est supérieure avec la RX 580, en DirectX 12.

DirectX 11

Les choses se corsent en DirectX 11, l’occupation CPU étant supérieure quelle que soit la carte graphique. L’occupation globale est toujours plus élevée avec la GeForce, mais on remarque surtout un déséquilibre de l’occupation des vCPU avec la Radeon : deux ou trois threads semblent plus chargés que les autres.

Image 104 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA
Image 105 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Cette fois-ci, le jeu se montre plus gourmand en RAM avec la GeForce qu’avec la Radeon, tandis que l’occupation VRAM reste toujours supérieure sur la Radeon que la GeForce.

Image 106 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Performances multicoeurs

Voyons ce qui se passe quand on diminue le nombre de vCPU : nous avons pour cela repris notre Radeon RX 580 Gaming 8G de chez MSI et testé plusieurs combinaisons cœurs/threads avec notre Ryzen 5 1600X, en DirectX 11 et DirectX 12 avec les mêmes réglages que précédemment. C’est également un bon moyen de voir l’impact du SMT sur les performances.

Surprise ! Notre Ryzen 5 1600X offre les meilleures performances avec 6 ou 8 threads seulement que ce soit en DirectX 11 ou DirectX 12. Pire : en DirectX 11, l’activation du SMT conduit à chaque fois à une baisse des performances ! N’hésitez donc pas à désactiver le SMT/HT si vous jouez en DirectX 11 afin de tenter de grappiller quelques IPS.

Image 114 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Résumé des IPS moyens par carte

En guise de bonus, nous avons testé The Division 2, toujours sur notre plateforme de milieu de gamme (attention donc au “CPU limited” avec les GPU les plus puissants), avec une large gamme de Radeon et de GeForce, des cartes d’entrées de gamme aux plus puissantes GeForce RTX et Radeon VII. Et comme on n’aime pas faire les choses à moitié, vous pourrez comparez les performances de ces GPU en FHD, SHD et 4K, En High et Ultra, et en DirectX 11 et DirectX 12 !

Image 115 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Conclusion

En reprenant le moteur Snowdrop de son grand frère, The Division 2 en récupère les défauts et les qualités. On notera par exemple sa bonne gestion du multi-threading et sa tendance à privilégier les Radeon, ainsi que sa préférence pour les cartes équipées de beaucoup de VRAM. quelques défauts demeurent toutefois, en particulier avec la gestion de nombreux vCPU qui semble dérouter le moteur du jeu. Il faudra donc parfois désactiver le SMT pour améliorer les performances.

De même, si dans la grande majorité des cas l’API DirectX 12 se montre plus rapide, quelques rares cas demanderont à passer en DirectX 11 si l’on souhaite augmenter le framerate, en particulier avec les petites cartes graphiques. Le nombre d’options graphiques disponibles, conséquent, permettra enfin de régler finement la charge appliquée sur le GPU afin que tout le monde puisse jouer de manière optimale, quelle que soit sa configuration matérielle !

Image 2 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

Tom Clancy’s The Division 2 (PC)

Image 117 : Test : The Division 2, analyse des performances sur GPU AMD et NVIDIA

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Hardware sur Google News pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Hardware

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !