Accueil » Actualité » Mini Test : souris Corsair Ironclaw RGB Wireless, de belles améliorations !

Mini Test : souris Corsair Ironclaw RGB Wireless, de belles améliorations !

L’Ironclaw RGB reprend du service avec cette déclinaison sans-fil qui ajoute quelques subtilités.

Corsair remet déjà le couvert avec la sortie de cette seconde mouture de l’Ironclaw RGB. Le sans-fil 2.4GHz / Bluetooth est de la partie ainsi que trois boutons supplémentaires dont le placement est remarquable. Corsair proche de l’excellence ?

Image 11 : Mini Test : souris Corsair Ironclaw RGB Wireless, de belles améliorations !
7/10

Corsair Ironclaw RGB Wireless

79,99€ > Amazon
On aime
  • Excellente finition
  • Capteur irréprochable
  • Logiciel accessible et complet
  • Glisse remarquable
  • Fonctionnement Bluetooth, 2.4 GHz ou filaire
  • Position OFF de l'interrupteur
  • Nombreux boutons
On n’aime pas
  • Exclusivement pour droitiers
  • Petits décrochages en Bluetooth
  • Grosse et très galbée
  • 18000 dpi pour quoi faire ?
  • Roulette débrayable, pas assez crantée
  • Poids relativement important
Verdict :

Au premier coup d’œil, difficile de faire la différence entre cette Ironclaw RGB Wireless et sa grande sœur filaire que nous testions en septembre 2018. Pourtant, Corsair ne s’est pas contenté de reprendre un modèle qui a fait ses preuves ou plutôt disons qu’il a certes repris le modèle en question, mais qu’il a apporté quelques modifications. On retrouve donc le capteur Pixart PMW3391 et ses 18000 dpi inutiles pour la majorité des utilisateurs, mais comme le dit le proverbe : qui peut le plus, peut le moins. Corsair renoue également avec le design, la forme et le galbe de sa Ironclaw RGB filaire : l’ergonomie est réussie, mais ne conviendra pas à toutes les mains. Il conserve enfin le câble tressé d’un peu moins de deux mètres, mais – regret – si le câble est amovible, il se repose sur une prise micro-USB : un type-C aurait été plus judicieux. Bien sûr, la Ironclaw RGB Wireless se détache par l’intégration d’une batterie et de tout ce qui lui permet de fonctionner sans-fil. Bon point, le surcroît de poids est mesuré (130 g contre 105 g). Autre bon point, le sans-fil fonctionne de manière irréprochable et on peut choisir entre Bluetooth et 2.4GHz : un interrupteur sur le dessous est prévu à cet effet. Mieux, une position OFF permet d’éteindre la souris… qui fonctionne toujours si on raccorde le câble. Attention en revanche, nous avons rencontré quelques « décrochages » en mode Bluetooth : rien de catastrophique, mais nous préférons le 2.4GHz. La batterie accorde une autonomie importante de 60h en Bluetooth en désactivant l’éclairage. Éclairage qui ajoute une zone de plus que le modèle filaire et se configure depuis l’excellent logiciel iCUE. Rien à redire à ce niveau, c’est clair, précis et efficace. L’Ironclaw RGB Wireless se distingue enfin par la présence de trois boutons supplémentaires sur l’arête supérieure gauche : le placement est idéal et ils apportent beaucoup aux joueurs. Dommage enfin que la roulette n’ait pas été un peu modifiée : identique à celle de l’Ironclaw RGB, elle aurait gagné à être un peu plus crantée.

Lire le test
Forme Pour droitier
Connexion Sans-fil / Filaire
Interface USB 2.0
Capteur Optique
Résolution maximale 18000 dpi, ajustable
Taux de rapports USB 1000 Hz
Nombre de boutons 10, tous programmables
Molette Oui, simple
Rétro-éclairage Oui, RGB
Câble 1,8 m
Dimensions 130x80x45 mm
Poids 130 g