Accueil » Actualité » Test : overclocking, quand la GeForce GTX 1080 délire un peu sous azote

Test : overclocking, quand la GeForce GTX 1080 délire un peu sous azote

Nous avons torturé l’une des GeForce GTX 1080 les plus haut de gamme du marché, la ROG STRIX d’Asus, bien armée pour l’overclocking. Elle n’a pas vraiment aimé l’azote…

Image 1 : Test : overclocking, quand la GeForce GTX 1080 délire un peu sous azote

A lire aussi :
Notre comparatif de GeForce GTX 1080 et 1070

Aucun doute, la carte graphique Asus ROG STRIX GTX 1080 est une carte blindée pour l’overclocking violent, et nous l’avons constaté lors de nos tests. Mais si les fréquences de la carte sont déjà bien overclockées d’usine, il est difficile d’en tirer plus, non pas à cause de sa qualité intrinsèque, mais surtout à cause du Boost 3.0 de NVIDIA, qui tend à reprendre la main quelques soient nos réglages.

Déboussolée sous azote

Au grand regret de notre overclockeur Wizerty, la carte n’est pas aussi souple que les précédentes GeForce GTX 980 Ti. Sous azote notamment, son capteur de température et son contrôleur d’alimentation sont en panique, et induisent des comportement très difficiles à prévoir, en fonction des températures extrêmes auxquelles son GPU est confronté.