Accueil » Actualité » Windows 11 : Microsoft pourrait revoir ses exigences à la baisse

Windows 11 : Microsoft pourrait revoir ses exigences à la baisse

Afin d’inclure davantage de processeurs, notamment les processeurs Intel Core de 7e génération et AMD Zen (Ryzen 1xxx).

La configuration minimale pour Windows 11 mentionne un module de plateforme sécurisée (TPM) 2.0 qui suscite l’inquiétude depuis quelques jours. En effet, si lors de la présentation en direct de son OS, Microsoft avait initialement mentionné le TPM 1.2, quelques heures plus tard, la firme avait mis à jour les exigences en rehaussant le curseur à du TPM 2.0. Ainsi, la liste des processeurs compatibles avec Windows 11 fournie par Microsoft débute à partir des processeurs Intel Core de 8e génération et AMD Ryzen de 2e génération ; elle exclut donc beaucoup de modèles encore populaires commercialisés avant 2017.

Image 1 : Windows 11 : Microsoft pourrait revoir ses exigences à la baisse

Certes, il existe une manipulation pour contourner les restrictions ; cependant, il faut garder à l’esprit que l’écrasante majorité des utilisateurs de Windows n’est certainement pas très encline à faire ce genre de bidouille, à juste titre. Quoi qu’il en soit, face aux réactions, la firme de Redmond a publié un billet dans lequel elle n’exclut pas de revoir ses exigences à la baisse.

Windows 11 : les principales annonces à retenir

Levée partielle du TPM 2.0 pour la version préliminaire de Windows 11

Voici le premier paragraphe de l’article publié par Microsoft :

« L’intention du message d’aujourd’hui est de reconnaître et de clarifier la confusion causée par notre outil PC Health Check, de partager plus de détails sur les raisons pour lesquelles nous avons mis à jour la configuration requise pour Windows 11 [TPM 2.0] et de définir la manière dont nous allons apprendre et nous adapter. Vous trouverez ci-dessous les changements que nous apportons sur la base de ce retour d’information, notamment la possibilité pour les utilisateurs de Windows Insiders d’installer Windows 11 sur des processeurs de 7e génération afin de nous fournir davantage de données sur les performances et la sécurité, la mise à jour de notre application PC Health Check pour plus de clarté et l’engagement à fournir davantage de détails techniques sur les principes qui sous-tendent nos décisions. »

De fait, Microsoft a retiré PC Health Check pour le moment. Par ailleurs, la société a publié hier la première preview de Windows 11 disponible pour la communauté Windows Insider. À propos de cette version, l’entreprise écrit qu’elle « correspond aux exigences minimales du système pour Windows 11, à l’exception de TPM 2.0 et de la famille/modèle de CPU. En fournissant des versions préliminaires aux divers systèmes de notre programme Windows Insider, nous apprendrons comment Windows 11 se comporte sur les différents modèles de processeurs de manière plus complète, ce qui nous permettra de déterminer les ajustements que nous devrons apporter à l’avenir à notre configuration minimale requise. »

Des tests durant les prochaines semaines

Microsoft indique qu’elle est prête à revoir les exigences TPM afin de s’adapter aux plateformes de 2017, qui comprennent la toute première génération de puces AMD « Zen » (série Ryzen 1000), et Intel Core de 7e génération (Kaby Lake).

« Sur la base des principes ci-dessus [Sécurité, Fiabilité, Compatibilité], nous sommes convaincus que les appareils fonctionnant avec des processeurs Intel de 8e génération et AMD Zen 2, ainsi que les Qualcomm 7 et 8 Series, respecteront nos principes en matière de sécurité et de fiabilité, ainsi que la configuration minimale requise pour Windows 11. Au fur et à mesure de la sortie de Windows Insiders et de nos partenariats avec les OEM, nous effectuerons des tests pour identifier les appareils fonctionnant avec des processeurs Intel de 7e génération et AMD Zen 1 qui pourraient répondre à nos principes. Nous nous engageons à partager avec vous des mises à jour sur les résultats de nos tests au fil du temps, ainsi que des blogs techniques supplémentaires. »