Accueil » Actualité » Windows 8.1 Update peut libérer 6 Go d’espace disque

Windows 8.1 Update peut libérer 6 Go d’espace disque

En annonçant Windows 8.1 Update, Microsoft a révélé qu’elle avait optimisé son système pour une nouvelle catégorie d’appareils de faible puissance à très bon marché. Mais comment Windows allait-il pouvoir tenir sur des tablettes dotées de seulement 16 Go de stockage, lui qui monopolise 41 Go sur les tablettes Surface Pro ? La réponse tient en trois mots : Windows Image Boot, ou WIMBoot.

Sur un PC classique, tous les fichiers formants Windows sont extraits du disque d’installation et décompressé sur le disque interne. Beaucoup de constructeurs, Microsoft en premier, créent en plus une partition de restauration, qui est une autre copie du disque d’installation.

Image 1 : Windows 8.1 Update peut libérer 6 Go d'espace disque

Schéma d’une installation classique.

WIMBoot est une nouvelle approche dans laquelle les fichiers systèmes ne sont plus décompressés. Windows reste sous la forme d’une image compressée (WIM) et le processus de démarrage est modifié pour démarrer dessus. La partition utilisateur ne contient alors plus que des liens vers les fichiers compressés dans l’image. Grâce à ce tour de passe-passe, l’utilisateur, lui ne se rend compte de rien. L’image système peut en plus être utilisée comme image de restauration.

Image 2 : Windows 8.1 Update peut libérer 6 Go d'espace disque

Avec WIMBoot.

Finalement, dans une installation classique le disque stocke un Windows décompressé plus un Windows compressé. Dans une installation WIMBoot, il n’y a plus qu’un Windows compressé. En chiffres, selon Microsoft, la WIM occupe moins de 3 Go, quand un Windows décompressé prend 9 Go. Ajoutons à cela la partition de restauration (3 Go) et ce sont environ 12 Go économisés. Les futures tablettes premier prix de 16 Go pourront ainsi laisser 12 Go de libres à l’utilisateur, un très bon point.

Si jamais vous désirez appliquer cette méthode à votre PC, sachez qu’il doit posséder un UEFI. Vous devrez ensuite suivre un long processus décrit dans Technet.