[Sponso] Quel PC « Microsoft Surface » est vraiment fait pour vous ?

Lancée il y a cinq ans, la gamme Surface a marqué l’arrivée de Microsoft en tant que constructeurs de PC et a inauguré une nouvelle catégorie d’ordinateurs, les deux en un, à la fois PC et tablette.

Aujourd’hui, Microsoft poursuit son idée de transformer le marché en portant un regard innovant aux usages et aux expériences du PC au-delà du concept « 2 en 1 ». Parallèlement à l’introduction de la nouvelle Surface Pro, digne héritière des précédents modèles, la firme de Redmond lance deux autres produits très différents : Surface Laptop et Surface Studio. Deux produits tout aussi étonnants et novateurs.

Mais lequel convient le mieux à vos besoins ? Et, sachant que chaque produit est décliné en une multitude de modèles, quels sont ceux qui concrétisent le mieux vos usages ? Voici un petit guide pour tout comprendre des atouts de ces PC pas comme les autres et pour vous aider à choisir.

Microsoft Surface Pro

Cinq ans après l’introduction de la première Surface Pro, et succédant à l’indéniable engouement suscité par les Surface Pro 3 et Pro 4, Microsoft lance sa « nouvelle Surface Pro » abandonnant au passage les numéros. L’édition 2017 s’appelle donc simplement « Surface Pro » et ressemble à s’y méprendre à la Surface Pro 4. On retrouve ainsi le look devenu iconique et ce design « 2 en 1 » désormais largement copié par la concurrence. Car ici, l’évolution n’est pas extérieure, mais intérieure. Microsoft a totalement retravaillé l’électronique. Il en résulte au final une expérience utilisateur très différente et un produit totalement mature et admirablement maîtrisé. Microsoft démontre ainsi que c’est souvent dans des petits détails cruciaux que se niche toute la différence.

Les atouts clés

Le format hybride Tablette & PC, la qualité de l’écran, la performance, la fluidité du stylet, le nouveau pied encore plus ergonomique avec son mode studio, l’autonomie, le silence de fonctionnement.

Usages selon les modèles

Modèle le plus économique et le plus accessible, la version « Core m3 » avec 4 Go de RAM et 128 Go de SSD est idéale pour les étudiants, pour les usages personnels, pour la navigation Web et pour tous les usages traditionnels des tablettes.

Modèle très polyvalent, la version « Core i5 » est déclinée à la fois en version 4 Go de RAM & 128 Go de SSD et en version 8 Go de Ram & 256 Go de SSD. C’est ce dernier qui aura le plus souvent votre préférence. C’est une configuration idéale pour tous les usages professionnels d’autant qu’elle est « Fanless » et donc d’un silence de fonctionnement absolu. Elle se défend aussi très honorablement sur les jeux et les applications gourmandes.

Modèle le plus puissant, la version « Core i7 » est disponible en déclinaisons 8 Go (avec 256 Go de SSD) et 16 Go de RAM (avec au choix 512 Go ou 1 To de SSD). Ces versions se destinent à tous ceux qui ont le plus besoin de puissance comme les infographistes 3D, les Gamers ou encore les développeurs. Même si cette version n’est pas « fanless », sa ventilation reste inaudible même à pleine puissance contrairement aux générations de Surface Pro précédentes. Et ça fait une sacrée différence.

Ultra conviviale 
L’écran conserve les mêmes dimensions (12,3 pouces en format 3:2 bien mieux adapté aux travaux bureautiques, à la navigation Web, au montage vidéo ou à la retouche photo que le format 16:9), la même très haute définition (2736 x 1824 pixels) mais améliore encore le rendu en adoptant différents profils calibrés en usine dont le format Adobe sRGB et un mode spécial très proche du format P3-D65 avec un contraste étendu. Les infographistes et les photographes seront sensibles à ce soin apporté à la fidélité des rendus. Autre détail qui a son importance, l’écran reconnaît également la présence du fameux Surface Dial, ce nouveau périphérique inventé pour Surface Studio, qui révolutionne l’ergonomie des logiciels en permettant par exemple de contrôler zoom et fonctions d’un logiciel d’une main pendant que de l’autre on réalise un dessin au stylet par exemple.

Ultra créative
Et puisque l’on évoque le Surface Pen, lui aussi connaît une amélioration notable que ne manqueront pas d’apprécier les créatifs. En embarquant le processeur de traitement au sein même de la dalle pour réduire au maximum les temps de latence. Résultat, jamais un stylet n’avait mimé avec autant de fidélité l’écriture. Le suivi est parfait, quelle que soit la vitesse d’exécution du tracé. 4096 niveaux de pression sont perçus et l’angle d’attaque du stylet est aussi pris en compte pour reproduire toutes les subtilités d’un tracé plus ou moins gras. Cela fait de la nouvelle Surface Pro, une arme absolue pour tous les créatifs et les artistes qui ont besoin d’un outil ultramobile et ultra nomade. Elle est à la mobilité, ce que Surface Studio est à la station de travail. Preuve en est le nouveau pied escamotable qui propose désormais un angle élargit pour mettre la surface presque à plat, avec un angle de simplement 15°, une position dénommée « mode studio » idéale pour ceux qui doivent travailler debout directement sur l’écran.

Ultra puissante, ultra autonome
Qu’on se le dise, Surface Pro demeure la tablette la plus performante du marché et un ordinateur portable extraordinairement puissant surtout dans un format aussi compact et léger. Elle gagne très sensiblement en puissance, en silence et en autonomie. Sur Surface Pro 4, seul le modèle à base de Core m3 était « fanless » et totalement silencieux. Profitant de la toute nouvelle génération de processeurs « Kaby Lake » d’Intel, Surface Pro est désormais également « fanless » dans son édition Core i5 pourtant significativement plus performante. Et les progrès sont tout aussi flagrants sur l’édition Core i7. Microsoft a imaginé un système révolutionnaire pour refroidir ce processeur. Alors que Surface Pro 4 devait systématiquement brider la performance après quelques minutes à pleine puissance et déclencher une ventilation plutôt bruyante, la nouvelle Surface Pro arrive à déployer sur la durée toute la puissance du Core i7 sans le brider et avec une ventilation étonnamment silencieuse (il faut vraiment mettre l’oreille dessus pour la percevoir). Et cette implémentation change radicalement la donne. Car la nouvelle Surface Pro se montre, notamment sur les jeux 3D (applications les plus exigeantes en puissance), de 25 à 50% plus véloce que Surface Pro 4 !

Mieux encore, la nouvelle génération de processeurs Intel lui permet parallèlement d’être aussi 50% plus autonome : désormais, vous pouvez travailler sans interruption durant plus de 13 heures.

Ultra polyvalente
Bien évidemment, on retrouve sur la nouvelle Surface Pro une connectivité complète et moderne (port USB 3.0, WiFi AC, Bluetooth 4.1), un appareil photo 8 Mpx à l’arrière (avec autofocus et capture vidéo en 1080p), une Webcam frontale 5 Mpx (avec capture vidéo en 1080p pour des vidéoconférences Full HD), la reconnaissance automatique de l’utilisateur Windows Hello (pour se passer des mots de passe).
Au final, cette nouvelle Surface Pro apparaît comme la quintessence du concept « 2 en 1 ». C’est sans doute l’ordinateur le plus polyvalent de marché qui excelle aussi bien en tant que tablette, qu’en tant que PC. Ces usages sont très nombreux et elle se montre convaincante dans chacun d’eux.

Microsoft Surface Laptop

Surface Laptop marque l’arrivée de Microsoft sur le marché plus traditionnel des ordinateurs portables Ultrabook. Mais l’appareil se démarque de la concurrence sur plusieurs points à commencer par son système d’exploitation particulier. C’est le premier PC sous Windows 10S, la version la plus sûre et la plus simple d’emploi de Windows 10 spécialement conçue pour le marché de l’éducation (avec des fonctions d’administration pensée pour les écoles). Mais ce « Laptop » séduira aussi tous ceux qui ne sont pas tentés par le concept hybride de Surface Pro et qui cherchent une machine ultra nomade avec une parfaite stabilité quand on l’utilise sur les genoux.

Les atouts clés

Le design terriblement séducteur, la grande légèreté de l’ensemble, le confort de travail de l’écran tactile 13.5’’, la simplicité d’utilisation, la sécurité accrue de Windows 10S, la possibilité de basculer sur Windows 10 Pro simplement, les performances, l’abonnement Office 365 Personnel d’un an inclus.

Usages selon les modèles

Modèle de base, le Surface Laptop démarre en version Core i5 avec 4 Go de RAM et 128 Go de SSD. C’est la configuration typique destinée aux étudiants.

Pour des usages plus professionnels, aussi bien dans le domaine de la bureautique que de la création, on préfèrera cependant la déclinaison Core i5 avec 8 Go de RAM et 256 Go de SSD. C’est d’ailleurs cette version qui est également disponible en multiple coloris à commencer par les modèles bordeaux et bleu de cobalt totalement irrésistibles. Dans ces deux coloris, Surface Laptop se montre encore plus séducteur, personnel et unique.

Enfin, pour les infographistes 3D, les utilisateurs en recherche de performance et les joueurs invétérés, le modèle Core i7 offre un surcroit de puissance notable. Si le modèle 8 Go RAM + 256 Go SSD suffit au plus grand nombre, les monteurs vidéo et les développeurs lui préfèreront la déclinaison 16 Go de RAM avec 512 Go SSD.

Un design fabuleux 

Il est certain que le premier atout de ce Surface Laptop est esthétique. Voilà un objet au pouvoir de séduction indéniable. La machine est vraiment belle. Elle est aussi très fine (14 mm), très légère (1,2 kg) et vraiment super-mobile dans l’âme. Une fois ouverte, le pouvoir de séduction persiste avec cet étonnant clavier en Alcantara, une matière très douce au toucher et chaleureuse qui invite immédiatement à poser ses paumes. La frappe est aussi très agréable et le rétroéclairage variable du clavier permet une utilisation du Surface Laptop même de nuit ou dans des ambiances sombres (dans un avion par exemple ou dans un amphithéâtre plongé dans la pénombre). Enfin l’écran 13,5 pouces se révèle très confortable. Sa taille respectable n’impacte pas la mobilité de l’appareil grâce à la présence de bords fins. Et sa résolution contribue à offrir une belle surface de travail : 2256 x 1504 pixels.

Simplicité et sécurité avant tout
Surtout, ce bel écran est tactile, ce qui contribue considérablement à l’ergonomie d’ensemble de l’appareil. Pour tout ce qui est navigation Web et usages multimédias, rien ne vaut les gestuelles tactiles. Impossible de s’en passer une fois que l’on y a pris goût. L’écran tactile est aussi compatible avec Surface Pen pour ceux qui ont besoin d’annoter des documents ou pages Web ou qui préfèrent réaliser leurs retouches photo au stylet plutôt qu’à la souris.

Un ordinateur qui n’a peur de rien 
Cette sensation de simplicité, Surface Laptop la doit aussi à Windows 10S. Voici le premier PC à embarquer cette toute nouvelle édition de Windows 10 avant tout destinée à ceux qui ne veulent plus avoir à se soucier des virus, rançongiciels et autres malwares. Car Windows 10S éradique la principale source d’infection des PCs en n’autorisant l’exécution que d’applications en provenance du Windows Store, seule source de logiciels certifiés et contrôlés. L’annonce de Windows 10S encourage désormais les développeurs à exposer leurs créations sur le Windows Store : Kodi, Spotify, InkScape, Photoshop Elements, Office 365 y sont désormais disponibles et même iTunes va prochainement y débarquer. Windows 10S, c’est l’assurance d’une certaine sérénité quoique l’on fasse d’autant qu’au-delà des aspects sécurité, c’est aussi l’assurance d’une meilleure stabilité et d’une meilleure autonomie. Bien évidemment, les développeurs et les utilisateurs peuvent aussi basculer en quelques minutes et un seul clic vers Windows 10 Pro si leurs usages l’imposent.

Il en résulte une grande simplicité d’emploi renforcée par quelques détails comme la présence d’une Webcam à reconnaissance faciale Windows Hello : celle-ci vous reconnaît et vous authentifie alors même que vous êtes en train d’ouvrir l’écran et que Windows sort de veille.

Enfin, et ce n’est pas la moindre de ses qualités, Surface Laptop est un ordinateur vraiment performant et autonome. Équipé de la toute dernière génération de processeurs Intel Core i5 et i7 (les fameux « Kaby Lake »), Surface Laptop allie performance et mobilité comme rarement. L’interface demeure fluide et réactive, quel que soit le nombre de fenêtres ouvertes. Et aucune tâche gourmande ne l’effraie. Surface Laptop a de la puissance à revendre. Il est conçu pour les usages les plus avancés comme la bureautique professionnelle, le montage vidéo pro, la retouche photographique, la modélisation 3D ou encore les jeux vidéo.

Le plus surprenant, c’est que cette performance ne se fait pas au détriment de l’autonomie. Avec Surface Pro vous disposez de 14,5 heures d’utilisation continue. Et sa consommation batterie est nulle lorsque l’appareil est en veille. Voilà qui en fait un outil bien adapté aux grands voyageurs qui doivent affronter des vols transatlantiques et aux étudiants amenés à passer une longue journée loin de toute prise de courant.
Bref, avec son design très réussi, ses performances solides et son autonomie très convaincante, Surface Laptop est un ultrabook d’exception qui se démarque de la concurrence à bien des égards.

Microsoft Surface Studio

Avec Surface Studio, Microsoft réinvente la station de travail des créatifs. Voilà un ordinateur hors du commun qui réinvente l’informatique et toutes les gestuelles qui y sont associées pour mieux libérer la créativité de chacun. Prendre les commandes de Surface Studio est une expérience unique, intense, fascinante.

Les atouts clés

L’élégance du design, la fantastique qualité de l’écran, l’invitation à l’engagement physique procurée par l’écran tactile et le mécanisme de charnière révolutionnaire, la convivialité de l’ensemble, les performances générales, la simplicité d’un tout-en-un avec son unique câble secteur.

Usages selon les modèles

Le modèle Intel Core i5 avec GPU NVIDIA GeForce GTX 965M (avec 2 Go de mémoire vidéo dédiée GDDR5), 8 Go de RAM et disque hybride 1 To répond à la plupart des besoins professionnels que ce soit en matière de création 2D/3D, de travail infographique ou photographique, de bureautique avancée, de création musicale.

Le modèle Intel Core i7 avec 32 Go de RAM, 2 To de stockage hybride et GPU NVidia GeForce GTX 980M (associé à 4 Go de mémoire vidéo dédiée GDDR5) s’adresse davantage aux animateurs 3D, aux applications de calcul scientifique et aux développeurs de jeux. Pour les budgets plus restreints, le modèle Core i7 est aussi décliné en version 16 Go de RAM, 1 To HDD et GPU GTX 965M (2 Go de mémoire vidéo dédiée).

Une magie visuelle
Surface Studio peut prétendre au plus bel écran du monde. Sa qualité dépasse tout ce qui s’est fait jusqu’ici. Sa taille de 28 pouces offre un vaste canevas qui laisse libre cours à vos idées. La résolution des images est impressionnante de précision (4500 x 3000 pixels). Et le format 3:2 permet l’affichage d’une page A4 telle qu’elle sera imprimée au millimètre près tout en gardant à l’écran l’interface complète des outils de création. Mais surtout la fidélité du rendu en fait un outil de production sans égal. Chaque écran est calibré en sortie d’usine et permet d’adopter le profil de couleurs adapté à son métier (Adobe sRVB, DCI-P3, couleurs éclatantes).

Une expérience engageante
À l’usage, la sensation d’immersion est puissante, presque physique. Car au-delà de la qualité de l’image et de la fidélité du rendu, c’est surtout l’ergonomie prodiguée par sa charnière Zero Gravity et par le tactile qui transfigurent l’expérience utilisateur. Leur combinaison est une invitation permanente au toucher, à s’investir physiquement avec les contenus. C’est fondamental notamment sur deux usages : la création artistique et le pilotage de contenus multimédias (comme pour un DJ par exemple).

La charnière est une trouvaille technologique géniale. D’un simple geste de la main, l’utilisateur fait varier l’inclinaison de l’écran soit pour retrouver la sensation et la position d’une véritable table à dessin soit pour l’adapter à sa posture selon qu’il est debout, assis, etc.

Des interactions nouvelles
Avec Surface Studio, Microsoft réinvente les interactions entre le créatif et la machine. L’utilisateur engage son processus créatif avec à la fois les doigts (en profitant du tactile) et le stylet Surface (avec sa grande réactivité, sa précision et ses multiples pointes interchangeables). Surtout, Surface Studio inaugure un nouveau dispositif : le Surface Dial. Cette roue tactile et haptique simplifie le pilotage des logiciels et permet de contrôler d’une main certaines fonctions clés des logiciels (le zoom, la rotation, l’accès aux outils de dessin) tout en continuant de dessiner de l’autre main par exemple.

Un tout-en-un très puissant
Vous l’aurez compris, la force et le pouvoir de séduction de Surface Studio tiennent d’abord dans son design innovant. Mais Microsoft n’a pas pour autant négligé les aspects techniques, faisant de Surface Studio l’un des « tout-en-un » les plus puissants du marché. Animé par un processeur Intel Core i5 ou i7, il est aussi équipé d’un GPU performant doté de sa propre mémoire GDDR5 pour des performances graphiques à la hauteur de vos espérances et des exigences des outils de création en la matière. L’objectif étant d’offrir suffisamment de puissance pour ne jamais restreindre votre processus créatif et proposer l’expérience la plus fluide et la plus réactive possible, quelles que soient les tâches réalisées. En outre la base de l’appareil offre 4 ports USB 3.0, un lecteur de carte SD et un port mini DisplayPort pour y relier un second écran. Enfin, Surface Studio, c’est aussi un espace de travail libéré des câbles et de leur effet spaghetti puisqu’ici le seul câble nécessaire n’est autre que celui qui relie l’ensemble à la prise électrique.