Mise à jour : test et overclocking du Core i7-7700K Kaby Lake en avant-première

2 : Performances 3 : Mise à jour : du mieux avec une autre CM

Overclocking, conso et températures

Mise à jour du 1er décembre :
Nous avons effectués d’autres tests sur une seconde carte mère, avec de meilleurs résultats ! Voir en page 3.

Le meilleur cadeau pour un testeur, c’est une pièce de matos envoyée par surprise, spécialement quand cette pièce est un processeur que tout le monde attend. Et que feriez-vous avec un échantillon de la nouvelle génération de CPU Intel ? L’overclocker bien entendu ! C’est ce que nous avons fait.

Nous avons donc flashé le dernier BIOS compatible Kaby Lake sur notre carte mère Z170 la plus récente, et commencé les benchmarks !

À lire aussi :
Notre comparatif de processeurs

Note de la rédaction : Intel n’a pas commenté les observations de nos tests. Le CPU Core i7-7700K que nous avons reçu en test n’a pas les marques d’un échantillon prototype, mais nous ne pouvons pas assurer à 100 % qu’il soit un exemplaire final destiné à la vente.

Le modèle que nous avons testé.

Testé sur chipset Z170

Vous avez bien lu : Z170. La nouvelle génération de cartes mères sur chipset Intel apportera quelques améliorations mineures par rapport à la génération actuelle. Les deux sont compatibles avec les CPU Kaby Lake. Voilà qui devrait rassurer les overclockeurs qui viennent de lamentablement cramer leur Skylake ! Quoi qu’il en soit, on reste dans la logique Tick-Tock-Tock d’Intel, qui consiste en un cycle sur trois étapes : nouvelle gravure, nouvelle architecture, optimisations. On en est actuellement à la troisième étape : Kaby Lake est une optimisation de Skylake en 14 nm.

Gravure optimisée

Intel n’a pas seulement optimisé l’architecture, mais aussi la gravure. Le géant explique que son processus en 14nm+, avec des branches de transistor plus hautes et plus fines, permet de grappiller 300 à 400 MHz de plus. C’est plutôt énorme sur le papier. En tant que testeur de carte mère, c’est une des premières choses que nous avons voulu vérifier !

Pour tout savoir sur les Kaby Lake :

Modèle
Coeurs / Threads
Cache
Fréquence de base
Turbo Maximal
TDP
IGP

Core i7-7700K

4/8
8 Mo
4,2 GHz
4,50 GHz
95 W
630

Core i7-6700K

4/88 Mo4,00 GHz
4,20 GHz
91 W
530

Core i5-7600K

4/46 Mo
3,80 GHz
4,00 GHz
95 W
630

Core i5-6600K

4/46 Mo3,50 GHz
3,90 GHz
91 W
530

Core i7-7700

4/88 Mo3,60 GHz
4,20 GHz*
65 W
630*

Core i7-6700

4/88 Mo3,40 GHz
4,00 GHz
65 W530

Core i5-7600

4/46 Mo3,50 GHz
4,00 GHz*
65 W
630*

Core i5-6600

4/46 Mo3,30 GHz
3,90 GHz
65 W530

Core i5-7500

4/46 Mo3,40 GHz
3,80 GHz*
65 W
630*

Core i5-6500

4/46 Mo3,20 GHz
3,60 GHz
65 W530

Les dernières fuites accidentelles d’Intel ont déjà pu nous renseigner sur les autres variantes des processeurs Kaby Lake de bureau. Les circuits graphiques et les fréquences Turbo n’étaient toutefois pas mentionnées. Nous avons vu les Core i7-7700K et 7600K en action, et nous pouvons donc confirmer ces détails pour les deux modèles. Mais les astérisques sur les autres caractéristiques du tableau sont là pour préciser qu’elles ne sont pas encore certaines à 100 %. Nous attendrons le briefing d’Intel qui se fera un peu avant le lancement officiel des ces processeurs pour vous en dire plus.

Overclocking encourageant

Notre Core i7-7700K de test est monté à 4,8 GHz à 1,3 V, alors que notre Core i7-6700K plafonne à 4,6 GHz dans les mêmes conditions, sur notre carte mère Gigabyte GA-Z170X Ultra. Pas d’évolution sur l’overclocking de la mémoire vive, qui plafonnait en DDR4-3124, surtout à cause de la carte mère, selon nous.

Les fréquences légèrement inférieures à 4,8 et 4,6 GHz sont causées par le BCLK faiblard de la carte mère (99,65 MHz au lieu de 100 MHz). Pour notre CPU Kaby Lake, nous avons été incapables de monter le BCLK, certainement à cause de notre carte mère. Finalement, ces 200 MHz supplémentaires en overclocking nous apportent pas mal d’espoir pour l’avenir en matière d’overclocking, avec de nouvelles cartes mères et des BIOS mieux adaptés.

Consommation en hausse !

Au chapitre consommation aussi, le BIOS de notre carte mère nous a joué quelques tours. La carte mère a automatiquement réglé le 7700K à 1,3 V avec son Turbo nominal à 4,5 GHz. À cette fréquence il se comportait exactement comme un 6700K overclocké 4,5 GHz à 1,3 V. La consommation prenait 50 W de plus, pour seulement 300 MHz gagnés.

Après avoir désactivé puis réactivé la configuration automatique du CPU par le BIOS, ce dernier réglait alors le processeur avec 20 mV de moins en charge et un multiplicateur de seulement 42x. Le 7700K consommait alors 141 W en charge à 4,2 GHz, la même fréquence que celle du 6700K. Et là encore, il consommait plus que son prédécesseur (voir le graphique ci-dessous à 4,2 GHz).

Rien n’est finalement très clair. Il nous faudra donc attendre les nouvelles cartes mères pour connaître précisément la consommation de ce nouveau processeur à 4,5 GHz. Dès que le NDA officiel sera levé, nous pourrons vous dévoiler plus de tests sur plus de cartes mères.

Températures, c’est très chaud !

Notre 7700K monte plus haut en fréquence, mais ses températures sont significativement plus élevées. Ce fut même un vrai défi pour notre dissipateur Noctua NH-U12S. Même en passant à un gros NH-D14, nous n’avons pu diminuer la température maximale du CPU que de 3°C. Le tout dans une pièce à 15°C, en température ambiante que nous avons dû garder très froide pour mener à bien nos expériences d’overclocking du Kaby Lake.

Sommaire :

  1. Overclocking, conso et températures
  2. Performances
  3. Mise à jour : du mieux avec une autre CM