Accueil » Actualité » 48 Go de RAM dans du « grand public »

48 Go de RAM dans du « grand public »

Image 1 : 48 Go de RAM dans du « grand public »

Samsung propose une nouveauté intéressante : des barrettes de 16 Go de DDR3. Composée de puces de 256 Mo empilées (deux par die), cette capacité impressionnante est essentiellement destinée aux serveurs. Notons que la fréquence reste classique : il s’agit de DDR3-1066 et elle fonctionne avec une tension (faible) de 1,35 V, contre 1,5 V pour la norme édictée par le JEDEC.

Combien de Go au maximum ?

Destinée a priori aux déclinaisons « serveur » des Nehalem (pas encore officielles, mais disponibles chez Apple), cette mémoire devrait permettre en théorie d’atteindre des capacités élevées sur les serveurs et sur les stations « grand public », si tant est que l’on puisse considérer les futures cartes mères équipées de deux sockets pour Core i7 comme du grand public. Magré tout, même si les cartes mères en question, vues au CeBIT, disposent de six emplacements DIMM par processeur, il devrait être impossible d’atteindre 192 Go de RAM : le contrôleur mémoire intégré dans les CPU Intel limite la quantité de mémoire vive. Comme rien n’a encore filtré sur la limite des versions Xeon, on ne peut pas savoir où se trouve cette limite, mais elle est de 24 Go par CPU sur les Core i7. On peut donc supposer qu’une carte mère équipée de deux CPU permettra d’atteindre au moins 48 Go de mémoire, ce qui est déjà une valeur très honorable…

Reste un gros problème : étant donné le prix des cartes mères X58 classiques, les versions équipées de deux sockets devraient être vendue à un prix prohibitif et surtout, étant donné le prix des barrettes de 4 Go, ces barrettes de 16 Go ne devraient êtres accessibles qu’à de rares privilégiés.