Accueil » Actualité » AMD : la prise en charge de la mémoire DDR5 et du PCIe 5.0 en 2022 ?

AMD : la prise en charge de la mémoire DDR5 et du PCIe 5.0 en 2022 ?

La génération de processeurs sous architecture Zen4 devraient apporter de nombreux changements.

Les informations au sujet de la DDR5 s’accumulent depuis quelques semaines. SK Hynix a publié un article comparant la mémoire DDR5 à la DDR4, Samsung a annoncé le lancement de la production de masse de modules mémoire DDR5 en 2021 et selon Cadence, « 2020 est l’année de la DDR5 ». Sauf que pour l’arrivée de cette norme sur le marché, il faut des processeurs Intel et AMD capables de la gérer. Selon un rapport basé sur des sources industrielles, Intel pourrait, comme à l’époque de la DDR4, être la première entreprise à gérer ce type de mémoire avec ses processeurs Xeon pour les entreprises. Mais pour le grand public, c’est AMD qui précipiterait les choses.

Image 1 : AMD : la prise en charge de la mémoire DDR5 et du PCIe 5.0 en 2022 ?

En effet, toujours selon la publication de Mydrivers, du côté d’AMD, la prise en charge de la mémoire DDR5 sera effective d’ici 2022. Elle accompagnerait l’arrivée des processeurs sous architecture Zen4 pour être plus précis, soit les Ryzen 5000 si la société utilise toujours cette désignation. Des puces qui arriveront après celles sous architecture Zen3, les Ryzen 4000, attendues dans les prochains mois. Par ailleurs, rappelons que la DDR4 a été lancée en 2014.

Les Ryzen 4000 seront compatibles avec les cartes mères B450

Fin de l’AM4 et toute nouvelle plateforme

Comme on l’a vu dans une précédente actu, la DDR5 promet des vitesses plus élevées (entre 3200 et 8400 Mbit/s), une meilleure densité avec des modules de 8 à 64 Gb ou encore un nombre de banks doublé par rapport à la DDR4, avec 32 banks réparties en 8 groupes.

Pour en revenir à l’architecture Zen4, elle devrait s’appuyer sur un process en 5 nm. Outre la prise en charge de la mémoire DDR5, elle pourrait aussi propose du PCIe Gen5. Ainsi, elle serait synonyme de fin du socket AM4 chez AMD, qui perdure depuis 2016, les Ryzen 4000 et la plateforme X670 étant pressentis pour être les derniers à utiliser la plateforme AM4.