Accueil » Actualité » ASRock publie le premier BIOS X370 qui supporte officiellement les Ryzen 5000

ASRock publie le premier BIOS X370 qui supporte officiellement les Ryzen 5000

Il y a quelques jours, David McAfee annonçait qu’AMD envisageait sérieusement cette prise en charge ; les faits confirment.

La semaine dernière, David McAfee, vice-président et directeur général de la branche Client d’AMD, confiait à Paul Alcorn de Tom’s Hardware US le souhait de l’entreprise d’étendre la prise en charge des Ryzen 5000 aux cartes mères de série 300. Malgré son apparente bonne volonté, David McAfee restait équivoque et ne communiquait en conséquence aucune date pour un éventuel support. Finalement, les propos tenus ont rapidement été suivis d’effets : ASRock vient de publier le premier BIOS X370 qui prend officiellement en charge la série de processeurs Ryzen 5000.

Image 1 : ASRock publie le premier BIOS X370 qui supporte officiellement les Ryzen 5000

Par le passé, certains fabricants ont mis temporairement à disposition des BIOS compatibles. De plus, des démonstrations ont prouvé que l’association d’un Ryzen 5000 et d’une carte mère série 300 s’avérait fonctionnelle. Néanmoins, officiellement, la position d’AMD se résumait à une prise en charge sur les cartes mères série 500 (X570, B550 et A520) et série 400 (X470 et B450). Ainsi, installer un processeur Ryzen 5000 sur une carte mère A320, B350 et X370 engage, jusqu’ici, la responsabilité de l’expérimentateur.

Image 3 : ASRock publie le premier BIOS X370 qui supporte officiellement les Ryzen 5000

Les processeurs Bristol Ridge, victimes collatérales de l’arrivée des Ryzen 5000 Vermeer

Au moment où nous écrivons ces lignes, AMD n’a fait aucune annonce officielle sur le sujet. Par ailleurs, vous aurez noté sur le Tweet de Komachi que la version du BIOS apportant la prise en charge des Ryzen 5000 Vermeer supprime celle des puces Bristol Ridge. Ce retrait est justifié par la capacité limitée des puces ROM SPI de certains modèles de CM série 300. C’était d’ailleurs l’un des arguments avancés par David McAfee pour justifier l’absence de support jusqu’à maintenant. Il déclarait également qu’une carte mère série 300 exploiterait moins bien un Ryzen 5000 qu’une sur chipset 400 ou 500.

Il est probable que d’autres fabricants de cartes mères emboîtent le pas d’ASRock. Naturellement, nous vous tiendrons informés si nous recevons des informations de la part d’AMD.

Source : VideoCardz