Accueil » Actualité » Google présente des Chromebooks ‘cloud gaming’

Google présente des Chromebooks ‘cloud gaming’

Des machines dotées de bons écrans, de claviers RGB et d’une connectivité Wi-Fi 6E pour jouer via les services de cloud gamig – mais pas par Google Stadia, évidemment…

Malgré l’abandon de son service de cloud gaming Stadia, Google ne renonce pas pour autant à son ambition de permettre aux utilisateurs de jouer sur Chromebooks ; en passant par les solutions plus abouties d’autres sociétés. Le Géant de Mountain View annonce ainsi le lancement des “premiers ordinateurs portables conçus pour le cloud gaming”.

Image 1 : Google présente des Chromebooks 'cloud gaming'
© Google

Ce sont donc des Chromebooks, élaborés en partenariat avec Acer, ASUS et Lenovo. Selon Google, “ces nouveaux Chromebooks réunissent des caractéristiques matérielles orientées gaming, l’accès aux derniers jeux avec des graphismes de pointe via le cloud, et des logiciels conçus pour rendre le jeu rapide et facile”. Ils sont au nombre de trois pour l’instant : Acer Chromebook 516 GE, ASUS Chromebook Vibe CX55 Flip et Lenovo Ideapad Gaming Chromebook. Les éléments qui en font des Chromebooks gaming d’après Google ? Des définitions Full HD (1920 x 1080) ou WQXGA (2560 x 1600 pixels), une fréquence de rafraîchissement d’au moins 120 Hz (144 Hz pour l’Asus) des claviers proposant du rétroéclairage RGB et bénéficiant de la technologie anti-ghosting (pas systématique), une connectivité Wi-Fi 6 ou 6E.

Image 2 : Google présente des Chromebooks 'cloud gaming'
© Google
Image 3 : Google présente des Chromebooks 'cloud gaming'
Image 4 : Google présente des Chromebooks 'cloud gaming'

Comparatif Cloud Gaming : profitez de vos jeux PC et consoles de n’importe où

Du cloud gaming… sans Google Stadia

À défaut de pouvoir proposer du jeu en streaming via Stadia, Google mise sur les solutions GeForce Now de NVIDIA (préinstallée), Xbox Cloud Gaming de Microsoft (via une application Web Beta) et Amazon Luna (uniquement outre-Atlantique pour le moment). Google privilégie quand même le GeForce Now : par exemple, l’achat du Lenovo auprès de Walmart octroie trois mois d’abonnement.

Comme rappelé en début d’article, le lancement de ces machines intervient peu après l’arrêt de Google Stadia. Néanmoins, sous réserve de disposer d’une bonne connexion, du matériel adéquat et de passer par un service au point – ce qui n’était objectivement pas le cas de Google Stadia – le cloud gaming peut être une solution tout à fait viable pour jouer à moindre frais ; d’autant plus à une époque où les prix des composants et de l’énergie ne cessent d’augmenter.

Source : Google