Accueil » Actualité » Amazon s’attaque au cloud gaming avec son service Luna

Amazon s’attaque au cloud gaming avec son service Luna

Une centaine de jeux au lancement pour concurrencer les solutions de Google, NVIDIA, Microsoft…

Le cloud gaming est désormais à la mode, et Amazon espère bien se tailler une part de marché sur ce secteur promis à un bel avenir. Dans cette optique, l’entreprise officialise son service de cloud gaming baptisé Luna, anciennement Project Tempo. La promesse : plus d’une centaine de jeux au lancement, parmi lesquels Control, Metro Exodus, Everspace, ainsi que titres à venir comme Assassin’s Creed Valhalla et Watch Dogs Legion.

Amazon rejoint donc d’autres acteurs comme NVIDIA avec son GeForce Now, Microsoft avec son Project xCloud ou Google avec Stadia. Le service d’Amazon aura un prix de lancement de 5,99 dollars par mois. Il autorisera le jeu sur deux machines simultanément : Fire TV, PC, Mac et même iOS ; un privilège auxquels les services concurrents n’ont pourtant pas droit. La prise en charge Android est indiquée comme « à venir ». Amazon Luna promet au départ du 60 images par seconde en 1080p. Le support de la 4K sera ajouté ultérieurement.

Papier, nouilles, crayons, les débuts cocasses des marques high-tech

10 Mbit/s minimum

Pour l’aspect technique, Amazon indique une vitesse minimale de connexion de 10 Mbit/s pour le Full HD et de 35 Mbit/s pour la 4K.

Amazon commercialisera une manette conçue pour le service et équipée d’Alexa vendue 49,99 dollars. Pour ceux qui ne souhaiteraient pas faire cette acquisition, il sera également possible de profiter du service via une manette Bluetooth tierce ou simplement un clavier et une souris.

Sans grande surprise, Amazon met en avant une intégration complète sur Twitch, service qui lui appartient, avec la possibilité de lancer en quelques clics une session d’un jeu diffusé sur Twitch. De manière globale, Luna fonctionne sur la plateforme AWS (Amazon Web Services).

Image 4 : Amazon s'attaque au cloud gaming avec son service Luna

Enfin, sachez que l’entreprise a ouvert les inscriptions pour la phase d’accès anticipé. Toutefois, pour le moment, seuls les États-Unis sont concernés. On suppose que la société envisage, à terme, de proposer son service dans d’autres pays ; toujours est-il qu’en l’état, on ne connait même pas la date de sortie aux USA.

Image 5 : Amazon s'attaque au cloud gaming avec son service Luna

Source : Amazon