Accueil » Actualité » Gros plan sur la vidéo : DisplayPort

Gros plan sur la vidéo : DisplayPort

Image 1 : Gros plan sur la vidéo : DisplayPort

Bande passante ?

Globalement, le DisplayPort augmente la bande passante du DVI et permet donc d’utiliser des définitions plus élevées. Un lien classique en DVI atteint environ 4 gigabits/s alors que le DisplayPort peut atteindre 8,64 gigabits/s (un peu plus que le DualLink) en configuration standard.

Aujourd’hui, nous allons parler du DisplayPort. Successeur annoncé du DVI en son temps, le DisplayPort est pourtant une norme qui peine à trouver ses marques, le HDMI étant venu troubler le marché. La norme devait, à terme, remplacer le DVI mais aussi le VGA et le LVDS utilisé dans les PC portables.

Que des avantages ?

Le DisplayPort permet de travailler avec de plus hautes définitions que le DVI DualLink mais est aussi capable de travailler avec un flux DVI SingleLink sans conversion (à travers un simple adaptateur passif). Le DisplayPort propose aussi un connecteur plus petit, plus simple à brancher, et a la bonne idée de transporter un flux sonore, mais aussi (en option) les données d’une connexion USB, par exemple. Point pratique, il est possible de transférer les flux de plusieurs écrans sur le même câble (pour peu que la bande passante nécessaire ne dépasse pas celle de la norme) et donc de doubler une sortie, par exemple. Enfin, le DisplayPort est compatible HDCP et ne nécessite pas de licence d’utilisation. Enfin, il est capable de remplacer de façon avantageuse la technologie LVDS utilisée dans les PC portables.

Quelques défauts

Dans les défauts, notons tout de même l’incompatibilité avec les flux analogiques et donc le VGA (qui nécessitent un adaptateur actif) et le fait que la rétrocompatibilité DVI se limite au SingleLink. Les utilisateurs d’écrans 3D ou de moniteurs 30 pouces devront donc soit utiliser un adaptateur actif soit changer d’écran. Enfin, la compatibilité actuelle reste très moyenne, surtout au niveau des cartes graphiques, qui nécessitent un GPU récent pour prendre en charge la norme.

Pourquoi ça ne marche pas ?

Image 2 : Gros plan sur la vidéo : DisplayPortLe principal problème du DisplayPort est le HDMI. Cette dernière était destinée à la base au monde de la vidéo domestique, mais sa compatibilité avec le DVI et son surcoût très faible par rapport au DVI l’ont rendue très populaire. Alors que les écrans DVI sont courants, les moniteurs DisplayPort sont rares, même dans le monde professionnel, et ils sont souvent cantonnés au haut de gamme. De plus, les cartes graphiques sont de plus en plus équipées d’un connecteur HDMI (simple à implémenter) ou à défaut un adaptateur DVI vers HDMI alors que le DisplayPort est rarement présent (il n’est d’ailleurs pas proposé sur les cartes de référence). En pratique, un des avantages du DisplayPort, la taille du connecteur, est aussi de la partie avec le HDMI et les autres différences ne sont pas significatives actuellement pour que le DisplayPort l’emporte.

Au final, le DisplayPort a longtemps été attendu comme le successeur du DVI mais avec la montée en puissance du HDMI, rien n’est moins sûr.

  • Gros plan sur la vidéo : VGA
  • Gros plan sur la vidéo : DVI
  • Gros plan sur la vidéo : HDMI