Accueil » Actualité » Il remplace les pads thermiques de sa RTX 3090 : la température des puces mémoire baisse de 25°C

Il remplace les pads thermiques de sa RTX 3090 : la température des puces mémoire baisse de 25°C

Après plusieurs heures à miner des cryptomonnaies, la température des puces mémoire GDDR6X est d’environ 85°C, contre 110°C initialement.

Contrairement à la RTX 3070, bricoler sa RTX 3090 pour doubler sa quantité de VRAM ne représente pas un grand intérêt. En effet, avec ses 24 Go de GDDR6X, cette référence est déjà suffisamment dotée. En revanche, pour le minage, changer les pads thermiques peut, dans certains cas, faire drastiquement baisser la température des puces mémoire.

C’est le constat fait par un certain CryptoAtHome. Au départ, ce mineur s’est aperçu que sa RTX 3090 Founders Edition n’offrait pas un taux de hachage digne de son rang : 82 MH/s pour le minage d’Ethereum, là où d’autres RTX 3090 dépassent allègrement les 100 MH/s. Il a ensuite observé que les puces mémoire de sa carte chauffaient. Malgré une vitesse mémoire rabaissée à 18 Gbit/s et des ventilateurs fonctionnant à 88 % de leur capacité, la température grimpait à 110°C. De quoi limiter les performances et réduire la durée de vie de la RTX 3090 : ses puces mémoire Micron ont une température maximale fixée à 95°C.

La RTX 3090 HOF avec une limite de puissance fixée à 1 000 W, ça donne quoi ?

Un investissement rentable

CryptoAtHome a donc décidé de remplacer les pads thermiques d’origine par des pads thermiques Odyssey de Thermalright. Ceux-ci mesurent 85 X 45 X 1,5 mm et offrent une conductivité thermique de 12,8 W/mk. Ils coûtent 15 dollars sur Amazon. CryptoAtHome a commandé quatre pièces mais n’en a finalement utilisé que trois.

Cet investissement de 60 dollars (environ 50 euros) s’est avéré judicieux. Grâce aux nouveaux pads thermiques, les puces mémoire de sa RTX 3090 ne dépassent pas les 86°C, même après plusieurs heures de minage. Surtout, sa carte atteint un taux de hachage de 100 MH/s.

Si vous possédez une RTX 3090 ou même une RTX 3080 essentiellement pour jouer, vous n’avez pas, en principe, à vous soucier de la température des puces mémoire, d’autant plus s’il s’agit d’un modèle custom. En revanche, pour les mineurs qui sollicitent leur GPU en continu, vérifier cette constante n’est sans doute pas superflu.

Image 1 : Il remplace les pads thermiques de sa RTX 3090 : la température des puces mémoire baisse de 25°C

Source : Tom’s Hardware US