Accueil » Actualité » Intel a doublé sa capacité de production en 3 ans

Intel a doublé sa capacité de production en 3 ans

Une assertion qui concerne la gravure en 14 nm et 10 nm.

Cette année 2020 aura été en dents de scie pour Intel. Au rang des accrocs, l’entreprise a notamment dû gérer l’annonce du report de plusieurs mois de ses processeurs gravés en 7 nm. En revanche, elle peut s’enorgueillir d’avoir nettement augmenté ses capacités de production et endigué la pénurie. Elle rapporte avoir doublé sa capacité de production de wafers en 14 et 10 nm au cours des trois dernières années. Une réussite illustrée dans la vidéo ci-dessous.

Certaines séquences risquent de vous interpeller dans cette période régie par les « gestes barrière » ; pas d’inquiétude, Intel précise que plusieurs scènes ont été tournées avant la pandémie de Covid-19. Naturellement, les employés suivent désormais les mesures de distanciation et portent un masque.

Vidéo : Intel montre la fabrication d’un processeur, du ‘sable au silicium’

Le 10 nm, en attendant le 7 nm

Intel précise que l’accroissement de sa capacité de production résulte à la fois d’une amélioration du rendement et d’une extension des capacités. Dans son communiqué, la firme souligne qu’il lui a même fallu « réaménager des laboratoires et des bureaux existant » pour augmenter sa capacité de fabrication.

L’entreprise cible maintenant le 10 nm, inauguré cette année. D’après elle, le SuperFin 10 nm représente la « plus grande amélioration intra-nœud de l’histoire d’Intel » et « offre des améliorations de performances comparables à une transition de nœud complet ».

À ce sujet, Keyvan Esfarjani, vice-président senior et directeur général de la fabrication chez Intel, argue : « Les progrès pour le 10 nm avancent assez bien. Nous avons trois importantes usines de fabrication qui tournent à plein régime. Nous étudions les moyens de faire plus, plus vite et mieux afin de satisfaire nos clients ». Pour mémoire, deux de ces usines se situent aux États-Unis (dans l’Oregon et dans l’Arizona), tandis que la troisième se trouve en Israël.

Enfin, sachez que des informations stipulent qu’Intel envisagerait d’externaliser une partie de sa production en 2021, au moins temporairement. Une grande première à cette échelle pour la société, qui produit elle-même ses puces, contrairement à NVIDIA ou AMD.

Image 1 : Intel a doublé sa capacité de production en 3 ans