Accueil » Actualité » Intel dévoile son GPU Arctic Sound-M pour les centres de données

Intel dévoile son GPU Arctic Sound-M pour les centres de données

Avec support matériel de l’encodage AV1 pour des gains de 30 % en matière de bande passante.

La semaine dernière, Intel a présenté ses solutions Arctic Sound-M pour centres de données. Contre toute attente, selon les informations de TechPowerUP et VideoCardz mais que nous ne sommes pas en mesure de confirmer, celles-ci hériteraient de GPU DG2 (Xe-HPG) ; or elles devaient initialement exploiter d’autres GPU issus de la branche Xe-HP. (Mise à jour : comme le rapporte AnandTech, l’architecture Xe-HP a en fait été annulée en novembre dernier).

Image 1 : Intel dévoile son GPU Arctic Sound-M pour les centres de données

Comme le montre la vidéo, ces cartes Arctic Sound profitent d’une conception à un seul slot et d’un refroidissement passif. Chaque carte est alimentée par un unique connecteur d’alimentation à 8 broches.

Dans la diapositive commerciale, Intel met en avant plusieurs éléments. Citons une prise en charge matériel de l’encodage AV1, la possibilité de diffuser jusqu’à 8 instances 4K ou plus d’une trentaine en 1080p, ou encore une puissance de calcul de 150 TOPS. D’autre part, dans son communiqué de presse, Intel écrit : “Arctic Sound-M intègre le premier encodeur AV1 matériel du secteur dans un GPU afin d’améliorer la bande passante de 30 % et comprend la seule solution multimédia open source du secteur”.

Les solutions Arctic Sound-M sont en phase d’échantillonnage et seront disponibles à partir de la mi-2022.

Intel promet 4 millions de GPU Arc Alchemist en 2022

Project Endgame, le service de cloud gaming d’Intel ?

Dans le même temps, Intel a glissé quelques mots sur un projet appelé “Endgame”. La société le décrit ainsi : “Le projet Endgame permettra aux utilisateurs d’accéder aux GPU Intel Arc via un service pour une expérience informatique toujours accessible et à faible latence. Le projet Endgame sera disponible dans le courant de l’année.”

À première vue, Endgame semble être une solution de cloud gaming à la manière du GeForce NOW de NVIDIA, Google Stadia ou xCloud de Microsoft. Cependant, les termes employés par Intel n’excluent pas un service destiné aux professionnels et permettant d’accéder à une machine de travail équipée d’un GPU Arc.

Il y a donc beaucoup d’inconnues concernant Project Endgame. Au vu de la façon dont Intel a présenté ses solutions Arctic Sound-M, il est toutefois très probable que celles-ci alimentent les serveurs.

Sources : Intel, TechPowerUp, VideoCardz, AnandTech