Accueil » Actualité » Intel expose ses GPU Arctic Sound-M

Intel expose ses GPU Arctic Sound-M

Certains restent privés de composants essentiels…

Intel a présenté ses solutions Arctic Sound-M en février dernier. Les GPU seront expédiés à partir du troisième trimestre de l’année en cours. À l’occasion de l’Intel Vision 2022, Patrick Kennedy du site ServeTheHome a pu prendre quelques clichés.

Image 1 : Intel expose ses GPU Arctic Sound-M
Image 2 : Intel expose ses GPU Arctic Sound-M
Image 3 : Intel expose ses GPU Arctic Sound-M
Image 4 : Intel expose ses GPU Arctic Sound-M

Vous le constatez, certains exemplaires sont privés de composants essentiels. L’un est dépourvu de connecteur d’alimentation par exemple. Pour ceux qui le souhaitent, beaucoup d’autres photos sont disponibles sur l’article source.

La pénurie de composants perdurera jusqu’en 2024 selon Pat Gelsinger

Affublés de GPU DG2, comme les cartes Arc Alchemist

Initialement, les solutions Intel Arctic Sound devaient s’appuyer sur l’architecture Xe-HP ; architecture finalement délaissée par l’entreprise en novembre 2021. En conséquence, les produits Artic Sound ont hérité des GPU DG2, les mêmes que ceux utilisés pour propulser les cartes graphiques dédiées mobiles / desktop grand public de la société. Simplement les solutions Arctic Sound ne se destinent pas à nos PC domestiques, mais aux centres de données.

Image 5 : Intel expose ses GPU Arctic Sound-M

Intel propose deux références Artic Sound-M : l’une basée sur le GPU ACM-G10 et ayant un TDP de 150 W, l’autre dotée d’une paire de GPU ACM-G11 et ayant un TDP de 75 W. Intel présente ces produits comme des « solutions flexibles pour centres de données ». Les GPU proposent en effet d’intéressantes capacités de traitement vidéo, notamment grâce à la prise en charge de l’encodage vidéo AV1, peuvent gérer jusqu’à huit flux 4K ou trente flux 1080p simultanément ; s’ajoutent à cela des fonctions virtuelles pour la VDI (Virtual Desktop Infrastructure), ainsi que des capacités d’inférence IA. Notre confrère de ServeTheHome estime qu’avec cette famille de produits, Intel souhaite concurrencer frontalement NVIDIA sur le secteur des serveurs peu onéreux. Pour gagner des parts de marché, Intel miserait surtout sur une politique tarifaire agressive.

Intel présente ses processeurs mobiles Alder Lake-HX : jusqu’à 16 cœurs, 157 W

Source : ServeTheHome