Accueil » Actualité » Intel Tiger Lake-U : au tour du Core i7-1165G7 de rugir sur 3DMark

Intel Tiger Lake-U : au tour du Core i7-1165G7 de rugir sur 3DMark

Après le Core i7-1185G7 il y a quelques jours, une autre puce Tiger Lake-U apparaît dans le benchmark et obtient un score CPU nettement meilleur.

Décidément, les fuites sur la 11e génération de processeurs Core d’Intel, les Tiger Lake-U se multiplient ces derniers jours. Il y a peu, le Core i7-1185G7 surgissait sur Time Spy. Aujourd’hui, au tour du Core i7-1165G7 de se montrer sur 3DMark.

Image 1 : Intel Tiger Lake-U : au tour du Core i7-1165G7 de rugir sur 3DMark

Ce modèle embarque lui aussi 4 cœurs et 8 threads. Sa fréquence de base est de 2,8 GHz. Il est possible que cette valeur soit plus élevée pour la puce finale. La machine tourne sous Windows 10 et s’appuie sur 16 Go de mémoire DDR4 SODIMM. Le Core i7-1165G7 obtient un score graphique de 1150 points et un score CPU de 4750 points. Le Core i7-1185G7 avait marqué respectivement 1296 et 2922 points. Difficile d’expliquer une telle différence pour le test CPU, d’autant plus que le processeur avait une fréquence de base plus élevée, à 3 GHz. Il est possible que la mémoire plus rapide en soit la cause. Le résultat global du Core i7-1185G7 reste malgré tout supérieur, avec 1414 points contre 1297 pour le Core i7-1165G7.

La feuille de route d’Intel pour le 10 nm dévoilée

Des puces Tiger Lake-U avec un TDP compris entre 15 et 25W

Pour mémoire, ces puces Tiger Lake-U bénéficient d’un process de fabrication en 10 nm+. Leur TDP se situe entre 15 et 25W. Elles profitent également de cœurs Willow Cove à la place des Sunny Cove des processeurs Ice Lake. Un changement censé induire une hausse des performances de 30 % à fréquence identique. Enfin, Tiger Lake devrait apporter le support du PCIe 4.0.

Image 2 : Intel Tiger Lake-U : au tour du Core i7-1165G7 de rugir sur 3DMark