Accueil » Actualité » Intel Tiger Lake-U : au tour du Core i7-1165G7 de rugir sur 3DMark

Intel Tiger Lake-U : au tour du Core i7-1165G7 de rugir sur 3DMark

Après le Core i7-1185G7 il y a quelques jours, une autre puce Tiger Lake-U apparaît dans le benchmark et obtient un score CPU nettement meilleur.

Décidément, les fuites sur la 11e génération de processeurs Core d’Intel, les Tiger Lake-U se multiplient ces derniers jours. Il y a peu, le Core i7-1185G7 surgissait sur Time Spy. Aujourd’hui, au tour du Core i7-1165G7 de se montrer sur 3DMark.

Image 1 : Intel Tiger Lake-U : au tour du Core i7-1165G7 de rugir sur 3DMark

Ce modèle embarque lui aussi 4 cœurs et 8 threads. Sa fréquence de base est de 2,8 GHz, mais il faut s’attendre à ce qu’elle soit bien plus élevée pour la puce finale. La machine tourne sous Windows 10 et s’appuie sur 16 Go de mémoire DDR4 SODIMM. Le Core i7-1165G7 obtient un score graphique de 1150 points et un score CPU de 4750 points. Le Core i7-1185G7 avait marqué respectivement 1296 et 2922 points. Difficile d’expliquer une telle différence pour le test CPU, d’autant plus que le processeur avait une fréquence de base plus élevée, à 3 GHz. Il est possible que la mémoire plus rapide en soit la cause. Le résultat global du Core i7-1185G7 reste malgré tout supérieur, avec 1414 points contre 1297 pour le Core i7-1165G7.

La feuille de route d’Intel pour le 10 nm dévoilée

Des puces Tiger Lake-U avec un TDP compris entre 15 et 25W

Pour mémoire, ces puces Tiger Lake-U bénéficient d’un process de fabrication en 10 nm+. Leur TDP se situe entre 15 et 25W. Elles profitent également de cœurs Willow Cove à la place des Sunny Cove des processeurs Ice Lake. Un changement censé induire une hausse des performances de 30 % à fréquence identique. Enfin, Tiger Lake devrait apporter le support du PCIe 4.0.

Image 2 : Intel Tiger Lake-U : au tour du Core i7-1165G7 de rugir sur 3DMark