Accueil » Actualité » La carte mère ASRock X370 Taichi reçoit un BIOS qui la rend compatible avec les Ryzen 5000

La carte mère ASRock X370 Taichi reçoit un BIOS qui la rend compatible avec les Ryzen 5000

Un BIOS en version alpha élaboré par ASRock ?

Il y a tout juste un mois, nous apprenions que les Ryzen 5000 pouvaient fonctionner sur des cartes mères série 300, avec la découverte d’un Ryzen 9 5900X tranquillement installé sur une carte mère A320M-HDV R4.0 d’ASRock. Quelques jours plus tard, nous avions confirmation qu’ASRock travaillait bien à cette prise en charge. Un nouveau BIOS posté sur jzeletronic.de étend ce support à la carte mère X370 Taichi de la société.

Image 1 : La carte mère ASRock X370 Taichi reçoit un BIOS qui la rend compatible avec les Ryzen 5000

L’origine de ce BIOS P6.61 reste incertaine ; nous ignorions s’il émane directement d’ASRock ou s’il a été réalisé par un individu indépendant. Toujours est-il qu’il est accessible en téléchargement. Contacté par Tom’s Hardware US, ASRock ne s’est pour l’instant pas exprimé sur le sujet.

AMD Ryzen 7 5800X et Ryzen 9 5900X : un coup dans le Zen de la concurrence

Les cartes mères série 400 recevront leur BIOS en janvier

En revanche, AMD l’a fait ; la société a répondu qu’elle ne prévoyait pas de support pour les processeurs Ryzen 5000 sur les chipsets 300. Par conséquent, ceux qui souhaiteraient flasher leur carte mère X370 Taichi d’ASRock avec ce BIOS le feront à leurs risques et périls. En outre, notez que le BIOS est en version alpha. Il est possible qu’il s’agisse simplement d’une version adaptée du BIOS pour la carte mère Taichi X470. Cette mouture bénéficie pour sa part d’un support complet, à la fois d’ASRock et d’AMD, qui a annoncé officiellement une prise en charge des Ryzen 5000 sur carte mère série 400 il y a quelques mois. Les fabricants proposeront des mises à jour à partir de janvier 2021.

Enfin, notez qu’un support initié par certains constructeurs sans l’aval d’AMD ne serait pas inédit. En 2018, certaines marques avaient outrepassé les consignes en autorisant l’overclocking de puces Athlon.