Accueil » Actualité » Le PCI-SIG enquête sur les adaptateurs PCIe Gen5 ’12VHPWR’ : ils pourraient présenter des risques de surintensité

Le PCI-SIG enquête sur les adaptateurs PCIe Gen5 ’12VHPWR’ : ils pourraient présenter des risques de surintensité

L’organisme a mis en garde ses membres d’un potentiel risque avec les adaptateurs 12VHPWR.

Depuis quelques mois, les marques proposent des alimentations PCIe 5.0 / ATX 3.0 munies d’un connecteur d’alimentation 12VHPWR (16 broches, 12+4). Celui-ci peut délivrer jusqu’à 600 W. Pour les anciens blocs d’alimentation, il existe des adapteurs 12-pins / 8-pins. La GeForce RTX 3090 Ti MSI que nous avons testée par exemple est livrée avec un adaptateur d’alimentation 3x 8-pins vers 12+4 pins PCIe 5.0. Le PCI-SIG s’inquiète toutefois d’éventuels problèmes de sécurité pour ces dispositifs.

Image 1 : Le PCI-SIG enquête sur les adaptateurs PCIe Gen5 '12VHPWR' : ils pourraient présenter des risques de surintensité
Crédit : MSI

L’organisme adressé le message suivant à ses partenaires :

“Cher membre du PCI-SIG,

Nous vous informons que le PCI-SIG a pris connaissance du fait que certaines implémentations des connecteurs et assemblages 12VHPWR ont démontré une variance thermique, ce qui pourrait entraîner des problèmes de sécurité dans certaines conditions. Bien que les spécifications PCI-SIG fournissent les informations nécessaires à l’interopérabilité, elles ne prétendent pas englober tous les aspects d’une conception adéquate, s’appuyant sur de nombreuses méthodes et pratiques de conception standard les mieux connues de l’industrie. Comme les groupes de travail PCI-SIG sont composés de nombreux experts dans le domaine de la conception des connecteurs et des systèmes, ils examineront les informations disponibles sur ce problème industriel et contribueront à sa résolution dans la mesure appropriée.

Au fur et à mesure de l’émergence de nouveaux éléments, PCI-SIG pourra fournir d’autres mises à jour. En attendant, nous recommandons aux membres de travailler en étroite collaboration avec leurs fournisseurs de connecteurs et de faire preuve de prudence dans l’utilisation de connexions à haute puissance, en particulier lorsque des problèmes de sécurité peuvent exister.

Nous vous remercions.”

Attention, toutes les alimentations ‘PCIe 5.0 Ready’ ne se valent pas

Quel est le problème ?

Officiellement, un câble 8 broches est fait pour délivrer une puissance maximale de 150 W. Pour fournir 450 W sur un connecteur 12VHPWR depuis une alimentation qui n’en possède pas, il faut donc relier trois câbles ; 600 W, quatre câbles. Or, les investigations menées par notre confrère de WCCFTech montrent qu’à des puissances de 450 W et 600 W, certains connecteur 8 broches envoie plus que 150 W. En outre, la puissance n’est pas bien répartie entre les connecteurs.

Voici les résultats des mesures :

Connecteur 12VHPWR vers adaptateur 2 x 8-Pin dans une charge d’essai de 600 W :
1 connecteur 8 broches = 25,4 A ou 304,8 W (2x plus que la valeur nominale de 150 W)
1 connecteur 8 broches = 25,1 A ou 301,2 W (2x plus que 150 W).

Connecteur 12VHPWR vers adaptateur 3 x 8 broches dans une charge d’essai de 450W :
1 connecteur 8 broches = 25,34 A ou 282,4 W (augmentation de 88 % par rapport à la valeur nominale de 150 W)
1 connecteur 8 broches = 7,9 A ou 94,8 W (dans les limites de la puissance nominale de 150 W)
1 connecteur 8 broches = 6,41 ou 76,92 W (dans la limite de la puissance nominale de 150 W).

C’est contre cette augmentation de la puissance que le PCI-SIG met en garde ses partenaires. Ses équipes vont déterminer si elle présente des risques pour le système et l’utilisateur. L’organisme devrait publier son verdict d’ici quelques jours.

Image 2 : Le PCI-SIG enquête sur les adaptateurs PCIe Gen5 '12VHPWR' : ils pourraient présenter des risques de surintensité
Crédit : WCCFTech

Source : WCCFTech