Accueil » Actualité » Les nouvelles Quadro Kepler de NVIDIA

Les nouvelles Quadro Kepler de NVIDIA

Image 1 : Les nouvelles Quadro Kepler de NVIDIALa gamme au complet

NVIDIA vient d’annonce une nouvelle série de cartes dans sa gamme Quadro, après notamment quelques cartes (très) haut de gamme dans sa série Tesla. 

Kepler dans les Quadro

La nouvelle gamme comprend quelques cartes, dont la K600, K2000 (aucun rapport) et la K4000. Les cartes tirent parti de l’architecture Kepler, avec notamment la prise en charge de quatre sorties vidéo (dans le meilleur des cas) et la possibilité de coupler les cartes avec la technologie Maximus, dont nous avons déjà parlé. Placer une Quadro K600 (entrée de gamme) pour l’affichage avec des Tesla K20 pour le calcul est donc parfaitement possible.

K600 en entrée de gamme

La K600 est une carte d’entrée de gamme : vendue 200 $, elle propose seulement 192 unités de calcul et 1 Go de RAM. Son TDP est faible (41 W) et elle n’a que deux sorties vidéo : une prise DVI Dual Link et une prise DisplayPort. Question puissance de calcul, NVIDIA annonce 336 gigaflops en simple précision, ce qui est assez faible. La puissance de calcul en double précision est anecdotique, avec 1/24 de la puissance en simple précision. Le GPU utilisé est a priori un GK107, comme dans les GeForce GT 630 OEM. La carte est ventilée et est au format Low Profile.

K2000 en milieu de gamme

NVIDIA va proposer en milieu de gamme la carte Quadro K2000. Ou plutôt, les cartes : une variante OEM, la K2000/D, proposera des sorties vidéo différentes. La K2000 propose donc 384 unités de calcul (un GK107 complet) et 2 Go de RAM, soit (en simplifiant) ce que propose une GeForce GT 640. La carte vaut 600 $, a une puissance annoncée de 733 gigaflops en simple précision et un TDP assez faible de 51 W. La version classique propose deux sorties DisplayPort 1.2 et une sortie DVI Dual Link, alors que la K2000/D propose deux sorties DVI Dual Link et une sortie Mini DisplayPort. Dans les deux cas, il est possible de gérer quatre écrans en utilisant les fonctions de chaînage de la norme DisplayPort 1.2 et un écran adapté (comme les derniers modèles de Dell). La carte a l’avantage de ne nécessiter qu’un seul emplacement PCI pour fonctionner. Bizarremment, NVIDIA a par contre oublié de mettre un chenillard rouge sur sa carte.

K4000 en milieu/haut de gamme

La K4000 se place entre le milieu et le haut de gamme, cette place étant réservée à l’oéneruse (2 250 $) Quadro K5000, déjà disponible. La K4000 propose 768 unités de calculs (1,2 téraflops) pour 1 270 $. Elle a 3 Go de RAM (sans ECC) et trois sorties vidéo : deux prises DisplayPort et une prise DVI Dual Link, avec — comme les K2000 — la possibilité de gérer 4 écrans. Le TDP reste assez faible — 80 W — et la carte ne prend qu’un seul emplacement PCI.

Cette nouvelle série de cartes permet donc à NVIDIA de compléter sa gamme avec des cartes de dernière génération, qui utilisent l’architecture Kepler. Pour les personnes qui ont besoin de pilotes validés, les cartes sont évidemment intéressantes, même si les performances dans les calculs en double précision restent dramatiquement faibles.