Accueil » Actualité » L’UE impose le chargeur universel USB-C dès 2024

L’UE impose le chargeur universel USB-C dès 2024

2024 pour les smartphones, y compris ceux d’Apple, et 2026 pour les ordinateurs portables.

En septembre dernier, nous vous parlions du projet de l’UE visant à faire de l’USB Type-C la norme pour charger les appareils mobiles ; il a été validé. Un communiqué du Parlement européen précise qu’à « l’automne 2024, l’USB Type-C deviendra le port de charge commun à tous les téléphones mobiles, tablettes et appareils photo dans l’UE » ; le délai est un peu plus long pour les ordinateurs portables, avec une échéance fixée à 2026 (notamment pour permettre la démocratisation de la norme USB Power Delivery 3.1 capable de délivrer jusqu’à 240 W).

Image 1 : L'UE impose le chargeur universel USB-C dès 2024

Le rapporteur du Parlement, Alex Agius Saliba, a déclaré : « Aujourd’hui, nous avons fait du chargeur universel une réalité en Europe ! Les consommateurs n’auront plus à acheter un chargeur avec chaque nouvel appareil mobile. Nous sommes fiers que les ordinateurs portables, les liseuses électroniques, les oreillettes, les claviers, les souris d’ordinateur et les appareils de navigation portables soient également inclus. Nous avons également amélioré l’information et l’étiquetage pour les consommateurs et ajouté des dispositions sur le chargement sans fil, car il s’agit de la prochaine évolution de la technologie de chargement. »

Moins de déchets

L’UE met en avant un allègement de la facture pour les consommateurs et une diminution des déchets électroniques.

« Ces nouvelles obligations entraîneront une plus grande réutilisation des chargeurs et aideront les consommateurs à économiser jusqu’à 250 millions d’euros par an sur les achats inutiles de chargeurs. On estime que les chargeurs jetés et inutilisés représentent environ 11 000 tonnes de déchets électroniques par an. »

D’autre part, « les consommateurs disposeront d’informations claires sur les caractéristiques de charge des nouveaux appareils, ce qui leur permettra de vérifier plus facilement si leurs chargeurs actuels sont compatibles. Les acheteurs pourront également choisir d’acheter les nouveaux équipements électroniques avec ou sans dispositif de charge ».

Le cas de la charge sans fil

L’entreprise qui sera la plus impactée par l’instauration d’un chargeur universel est bien sûr Apple, dernier poids lourd du secteur à utiliser un port propriétaire. « Dans deux ans, si Apple veut pouvoir vendre ses produits au sein de notre marché intérieur, elle devra se conformer à nos règles, et ses appareils devront utiliser l’USB-C », a affirmé Alex Agius Saliba. Apple devra effectivement s’y conformer ou opter pour la charge sans-fil ; pour l’instant, l’uniformisation voulue par l’UE porte uniquement sur les appareils « rechargeables via un câble filaire ».

Cependant, le communiqué précise : « À mesure que la technologie de recharge sans fil se répand, la Commission européenne sera habilitée à élaborer des actes dits délégués sur l’interopérabilité des solutions de recharge. »

Source : Parlement européen